Avec Street View, Google photographie les villes françaises

Régulations

Ce nouveau service permet de naviguer à 360 degrés dans les rues de six villes françaises

L’été dernier, vous avez peut-être remarqué ces drôles d’automobiles équipées de grandes antennes et sillonnant les rues des grandes villes françaises. Leur mission : photographier les rues pour Google et son service Street View.

Aujourd’hui, ce service est officiellement lancé et la France est le premier pays européen à en profiter. Cette nouvelle fonction de Google Maps permet de naviguer simplement et à 360 degrés dans les villes ‘scannées’ par Google : Paris, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse et Nice. “Avec Street View, vous pouvez désormais descendre les Champs Elysées”,a déclaré Luc Vincent, directeur de l’ingénierie de Street View.“A moyen terme, notre ambition est de couvrir toutes les villes de taille moyenne” explique Barbara Martin Coppola, directrice marketing de Google France.

Pour le géant de Mountain View, il s’agit d’abord et avant-tout d’un service de tourisme virtuel. Mais le service permet également d’exploiter pas mal de services de géolocalisation. Ainsi, Street View intègre déjà des applications de TVtrip (hôtels), de Cityvox (restaurants) ou de Drimki (un spécialiste de l’immobilier). Pour autant, Google indique qu’il ne souhaite pas monétiser ce service…

Google a dû également régler certains problèmes liés au respect de la vie privée. Suite à de nombreuses critiques, notamment aux Etats-Unis, Google a développé une fonction qui floute les visages des passants pris en photo et les plaques d’immatriculation. Par ailleurs, un propriétaire peut demander que la photo de son immeuble soit retirée de la base.

Google“risque de sérieux problèmes” s‘il ne respecte pas la législation européenne sur la protection des données personnelles avec Street View, a averti en mai dernier l’instance européenne de contrôle dans ce domaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur