AVG, bon Père Noël pour ses utilisateurs lésés

Sécurité

L’éditeur de sécurité répare sa bourde. Après la publication d’un correctif qui confondait un fichier dll avec un ‘trojan’, l’éditeur a décidé d’offrir, en réparation, un an de licence gratuite

La dernière mise à jour de la solution antivirus AVG 7.5 et 8 pour les systèmes tels que Windows 2000, XP et Vista efface certains fichiers contenus dans le dossier système. En fait, l’application estime que la DLL Windows user32.dll, indispensable à l’utilisation de l’OS est un cheval de Troie, et demande donc à l’utilisateur de l’effacer. Vaste bourde puisqu’en effaçant ce fichier, Windows ne peut plus fonctionner…

Après avoir expliqué comment réparer les dégâts, AVG a réagi en précisant que toutes les personnes lésées se verraient offrir ou prolonger leur licence, gratuitement. L’éditeur annonce donc les offres suivantes : “Seront offertes pour les utilisateurs d’AVG 7.5, une licence d’un an d’AVG 8.0. Pour les utilisateurs d’AVG 8.0 touchés, une prolongation de licence gratuite d’un an. Pour les utilisateurs de produits AVG gratuits touchés, une licence gratuite d’un an pour l’antivirus AVG 8.0“.

Pour mettre en place son offre, l’éditeur propose de contacter à partir de la semaine du 24 novembre les consommateurs concernés pour les informer des modalités pratiques : “AVG Technologies s’excuse une fois de plus pour tout inconvénient causé“.

La société tchèque AVG a déjà posté un didacticiel sur son site pour conduire les manipulations à effectuer si vous avez déjà téléchargé la mise à jour posant problème. La contre-mesure revient alors à ré-installer le bon fichier user32.dll depuis le CD d’installation Windows.

Les responsables d’AVG, font donc leur mea-culpa. Une moindre mesure.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur