Pourquoi l’infrastructure convergée retient-elle l’attention du secteur informatique ?

Réseaux

Une infrastructure convergée combine serveurs, stockage, équipements réseaux et logiciels au sein d’une architecture intégrée unique, afin d’accélérer le processus de déploiement de ces solutions, tout en réduisant les coûts informatiques et les risques de mise en œuvre qui lui sont liés.

Ses avantages, aussi bien techniques qu’économiques, expliquent pourquoi les entreprises se sont mises à l’adopter récemment. Selon Gartner, ce type d’infrastructure devrait devenir le segment du marché mondial à la croissance la plus rapide, atteignant près de 6,35 milliards de dollars d’ici 2019.

Les infrastructures convergées sont considérées comme un moyen d’accélérer la mise en œuvre des infrastructures et d’augmenter leur disponibilité. Elles offrent également un coût de possession moins élevé, qui permet au service informatique de perdre moins de temps à acheter et intégrer les produits de différents fournisseurs, et de le réinvestir dans les avantages commerciaux ainsi gagnés. Malheureusement, la plupart de ces infrastructures reposent encore sur des systèmes de stockage encombrants, complexes et peu évolutifs, qui ne correspondent plus à l’environnement du datacenter moderne.

Grâce à l’émergence récente du cloud, une nouvelle génération d’architectures convergées a vu le jour. Il s’agit de solutions plus intelligentes, simples et petites et beaucoup plus efficaces ; elles s’appuient sur des technologies plus récentes et s’intègrent directement avec les solutions de virtualisation et de cloud, ainsi qu’avec des services capables de fournir des informations en temps réels aux entreprises et aux utilisateurs.

Quel sont les avantages réels de cette nouvelle génération de solutions d’infrastructure convergée pour les entreprises ?
 
Stimuler l’activité de l’entreprise
Selon certaines études, l’augmentation de la performance des applications d’une entreprise et plus généralement du niveau de service est corrélée avec la satisfaction et l’engagement de leurs utilisateurs. Pour que les clients soient satisfaits et achètent plus de biens et de services, les entreprises doivent favoriser la productivité de leurs employés et améliorer leur visibilité sur leurs données, pour espérer être plus efficaces. Une infrastructure performante, qui combine un datacenter en mode bloc dans le cloud et une solution de stockage 100% flash, contribue à augmenter cette performance et fournit des mesures intéressantes sur les charges de travail.
 
Simplifier les opérations informatiques
Le stockage a longtemps été le fléau des infrastructures virtuelles. Une grande partie de l’innovation actuelle, qui se veut tactique, met l’accent sur la mise en œuvre de silos axés sur les différentes solutions qui composent le système informatique global. Cependant, combien de solutions faut-il adopter pour prendre en charge les bases de données à la fois VDI et OLTP, ou encore améliorer le cloud ? Face à cela, une architecture d’infrastructure convergée a l’avantage de simplifier l’administration, de réduire le nombre d’équipements gérés et donc les dépenses d’exploitation (OpEx). En outre, ce modèle a été validé et vérifié avec de nombreux cas d’utilisation, ce qui contribue à faciliter sa mise en œuvre et à réduire les risques qui existent autour de la transformation des datacenters.
 
Redéfinir le cadre du budget informatique
La performance du stockage 100% flash combiné à des algorithmes puissants de déduplication et de compression forte, à la taille limitée des équipements, et à des serveurs performants permettent des économies substantielles en matière de consommation énergétique et d’occupation de l’espace, tout en contribuant à simplifier l’administration. De plus, grâce à certains fournisseurs qui ont grandement facilité les mises à jour logicielles et matérielles de leurs solutions de stockage, les clients peuvent acquérir des capacités de stockage et/ou de calcul plus en adéquation avec leurs besoins, au fur et à mesure de leurs besoins, sans devoir anticiper et éviter de trop acheter ou pas au meilleur prix.
Dans cette perspective, Gartner affirme que, d’ici 2019,30% des entreprises devraient avoir remplacé leur infrastructure actuelle par des solutions alternatives plus flexibles et économiques, notamment les solutions convergées. 
 
Si les datacenters ont grandi en taille et en complexité, ils n’ont pas nécessairement gagné en évolutivité ou en performance. L’infrastructure informatique est, dans l’ère numérique actuelle, l’élément stratégique qui stimule la transformation de l’entreprise. Les solutions qui combinent un stockage 100% flash à une réduction des données en ligne, ainsi que des technologies réseau et serveur puissantes et évolutives, garantissent des charges de travail 100% flash performantes et satisfaisantes, à un prix abordable.

Crédit Photo : Andrey VP-Shutterstock

Auteur
En savoir plus 
Directeur technique
Pure Storage France
Directeur technique chez Pure Storage France depuis 2014, est spécialiste des technologies innovantes et de leur introduction sur le marché français depuis 20 ans. Auparavant, il a occupé les postes d’ingénieur technique chez Violin Systems et EMC. Il est expert des questions de stockage flash, de transformation digitale et des questionnements soulevés par ces évolutions profondes du secteur.
En savoir plus 

Livres blancs A la Une