WI-FI 6 ou 4G/5G professionnelle : quelle technologie pour quels usages ?

4G5GMobilitéWifi

Ces deux technologies ne répondent pas aux mêmes exigences. Elles peuvent cependant tout à fait coexister au sein d’une même entreprise qui va alors opter pour une solution mixte.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La transformation digitale des entreprises ne cesse de s’accélérer. Un phénomène accentué par la crise sanitaire et économique actuelle qui a conduit à une adoption massive des outils digitaux, et ce dans la plupart des secteurs. Production exponentielle de données, surconsommation en bande passante, digitalisation des métiers et des process, contraintes de rapidité et de productivité sont autant de défis auxquels les organisations doivent faire face.
L’arrivée de technologies de pointe telles que la norme Wi-Fi 6 et la 4G/5G professionnelle leur permettent aujourd’hui de répondre à ces enjeux de connectivité essentiels à leur transformation et à la continuité de leurs activités.

Cependant, le choix d’un réseau nécessite de se poser les bonnes questions. A la fois différentes et complémentaires, ces deux technologies ne répondent pas aux mêmes besoins et usages, et ne nécessitent pas les mêmes ressources opérationnelles et financières. Outre le retour sur investissement, des éléments essentiels entrent en compte dans cette approche : l’étendue de la couverture réseau, le profil des utilisateurs, les usages, les niveaux de sécurité ainsi que le temps de déploiement.

Le Wi-Fi 6 : un réseau privé d’entreprise offrant une connexion efficiente, souple et maîtrisée de bout en bout

En tenant compte de l’ensemble de ces critères, on constate que le réseau Wi-Fi est une solution largement adoptée dans les environnements bureautiques et les lieux accueillant du public. Les raisons de cette adoption sont multiples : ouvert à tous et moins cher à déployer et à supporter, il répond à un grand nombre d’exigences et contraintes en termes de qualité, de ROI, de services mais également de couverture.

De plus, le Wi-Fi s’appuie sur des fréquences libres, ne nécessitant aucune démarche d’attribution de fréquences auprès d’un organisme tel que l’Arcep. Quant à ses bandes de fréquences, elles sont beaucoup plus larges et offrent ainsi des débits crêtes (valeur maximum que peut atteindre le débit d’un réseau) plus élevés.

Même s’il offre une couverture globalement moins étendue qu’un réseau LTE, le Wi-Fi s’intègre de façon native au réseau LAN, ce qui en fait une extension naturelle du réseau d’entreprise. Il permet donc aux entreprises de construire leur propre réseau privé – et par conséquent d’en être propriétaire – mais aussi d’en définir les connexions et les accès, tant pour les collaborateurs que le public externe. En outre, le Wi-Fi permet aux entreprises de garder le contact avec l’ensemble des visiteurs qui se connectent à leur réseau privé via un portail dédié.

Un réseau Wi-Fi privé offre également de réels avantages en termes de coût par utilisateur du fait de son modèle tarifaire assez simple : soit l’entreprise achète son propre réseau, soit elle opte pour un modèle opéré par un opérateur Wi-Fi via un abonnement. Ce second modèle se rapproche alors du modèle 4G/5G professionnel, gagnant ainsi en qualité de service – à la différence que la souscription se fait à la borne et non pas à l’utilisateur pour une plus grande souplesse dans les modalités d’accès.

Enfin, même si le réseau 4G/5G professionnel reste l’un des standards les plus élevés en termes de fiabilité, de sécurité et de criticité, les évolutions technologiques apportées par le Wi-Fi 6 tendent à se rapprocher des réseaux mobiles sans pour autant présenter le niveau nécessaire pour des services critiques. Ainsi, les entreprises bénéficient d’une parfaite maîtrise des zones de couverture et des modalités de déploiement, et peuvent proposer à leurs collaborateurs et visiteurs une connexion haut débit de qualité et sécurisée. 

La 4G/5G professionnelle : la réponse aux enjeux technologiques des sites industriels

La 4G/5G LTE devient adaptée dès lors que l’on s’intéresse aux sites industriels complexes car elle répond particulièrement aux enjeux de couverture en mobilité, de performances, de sécurité et de qualité de service.

Les sites industriels combinent très souvent des zones indoor (à l’intérieur des bâtiments) très encombrées et des zones outdoor (en dehors des bâtiments) sur une large surface. Une configuration qui se retrouve très souvent dans les ports, aéroports, mines ou raffineries. Là où la couverture d’un réseau Wi-Fi est plus limitée, la 4G/5G LTE permet de couvrir des espaces beaucoup plus grands, et ce de manière optimale et à des coûts maîtrisés. Une couverture Wi-Fi nécessitera beaucoup plus de points d’émission avec un réseau fibré associé, configuration très coûteuse pour un industriel.

Outre l’étendue de la zone de couverture, la gestion de la mobilité est cruciale pour les entreprises ayant déployé des technologies de pointe telles que l’IoT ou les applications robotiques par exemple. Dans le cas de la 4G/5G professionnelle, la gestion opérationnelle est assurée par l’opérateur qui définit les zones de couverture en s’adaptant aux besoins du client, et apporte son expertise et sa qualité de service afin de garantir une connexion sans couture. Elle permet en effet à un utilisateur de passer d’un réseau à un autre ou d’une borne à une autre sans perte de réseau, et ce quelle que soit la zone et son étendue tout en offrant un excellent débit et un temps de latence efficient.

L’adoption de ces technologies de pointe pose également la question de la sécurité face Enfin, un des points majeurs des réseaux mobiles privés est le support de services critiques appelé également Mission Critical. Les mécanismes de priorisation implémentés dans un réseau 4G/5G privé permettent de gérer la qualité de la connexion en fonction des utilisateurs et des services pour prioriser un appel voix critique aux pompiers par exemple ou un envoi d’images particulièrement lourdes à un simple e-mail.

Wi-Fi 6 et 4G/5G professionnelle : des technologies complémentaires

Ces deux technologies ne répondent pas aux mêmes exigences. Elles peuvent cependant tout à fait coexister au sein d’une même entreprise qui va alors opter pour une solution mixte.

Prenons l’exemple des aéroports, des sites particulièrement vastes au sein desquels cohabitent espaces publics et privés tels que des bureaux, des zones industrielles, des services d’urgences et des boutiques, et où les technologies permettent d’optimiser à la fois le quotidien des salariés et l’expérience des voyageurs. La technologie 4G/5G professionnelle est parfaitement adaptée dans le cas d’opérations nécessitant une criticité opérationnelle forte comme par exemple la gestion des bagages, la maintenance aéronautique ou la sécurité des personnes, alors que le Wi-Fi va permettre d’aider à la gestion des flux passagers, de proposer un service additionnel aux voyageurs via les hotspots ou encore de fournir un accès sans fil aux réseaux privés des entreprises afin d’optimiser la connectivité des salariés présents sur la zone aéroportuaire.

L’adoption d’une solution mixte peut également être un véritable atout sur les zones industrielles ou encore dans les entrepôts, lorsqu’il s’agit à la fois d’accueillir des visiteurs, de fournir aux collaborateurs une connexion haut débit de qualité, d’effectuer le traçage de certains contenants ou encore de réaliser un suivi des températures via des capteurs IoT

Avant de se lancer dans le déploiement d’un réseau Wi-Fi ou 4G/5G professionnel, il est essentiel de définir un cahier des charges. Les opérateurs et intégrateurs accompagnent les entreprises dans ce choix en réalisant un audit précis des besoins, contraintes et usages, avant de proposer la solution adéquate répondant au mieux à l’ensemble des critères et exigences définis.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Auteur
Antoine Feltz est Responsable Produits Wireless chez Hub One Jérémy Blanchemain est Responsable produit 4G/5G Privé, chez Hub One
En savoir plus 

Livres blancs A la Une