Backup : Rubrik l’emporte au CNRS [MAJ]

CloudData & StockageStockage

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) s’appuie sur la solution de sauvegarde de Rubrik pour protéger « plus de 50 To de données ».

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le spécialiste du cloud data management Rubrik séduit de grands comptes publics, parmi lesquels le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

L’établissement français de recherche a migré d’une solution de sauvegarde sur bande vers une solution de « Backup » conçue par Rubrik. Elle est délivrée sous la forme d’une appliance avec un contrat de licence.

Le programme est utilisé pour sauvegarder et protéger données et applications du système d’information (SI) de l’établissement de 32 000 collaborateurs, dont 11 000 chercheurs.

Pour le CNRS, l’objectif est double. Il s’agit de garantir la protection des données de son SI, d’une part. Et, d’autre part, d’assurer la continuité des services à travers la mise en oeuvre d’un plan de reprise d’activité (PRA) passif. Celui-ci complète un plan de continuité d’activité (PCA). Les sauvegardes étant externalisées sur un troisième site.

Rubrik et la direction des systèmes d’information du CNRS font un premier bilan.

Protection et déduplication de données

La solution mise en oeuvre est aujourd’hui opérationnelle, selon les promoteurs de l’offre.

Une fois sauvegardée, les données sont transférées et dupliquées entre deux appliances Rubrik et vers une solution NFS (Network File System) externalisée.

« Plus de 50 To de données sont protégées avec un taux de déduplication de 70% », a indiqué la firme californienne par voie de communiqué.

La fréquence des sauvegardes a été augmentée (d’une à plusieurs par jour) et leur impact a été réduit grâce au mécanisme de snapshots (instantanés) de machines virtuelles via l’hyperviseur.

Quant aux restaurations des données, elles se feraient en « quelques minutes », contre plusieurs heures auparavant. « Avec nos anciennes solutions de sauvegarde sur bande, on devait compter des heures avant de pouvoir faire une restauration », a expliqué Olivier Lenormand, responsable des opérations au CNRS.

La DSI du CNRS utilise aussi des API REST pour intégrer la solution Rubrik dans ses outils VMware.

Mise à jour du 11 juillet 2019 : le CNRS a bien opté pour une solution Rubrik de sauvegarde avec appliance, mais pas pour une offre de « Backup as a Service » (BaaS).

(crédit photo © shutterstock)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :