Bourse : EADS devient l’unique actionnaire d’Airbus

Cloud

La semaine boursière européenne s’est terminée sur des notes plus mitigées,
même si Wall Street s’est bien reprise, entraînée à la hausse par ses valeurs
technologiques

EADS, le géant européen de l’aéronautique, a annoncé le rachat en interne, via des ‘ressources disponibles’, des 20 % de parts encore détenues par BAE Systems dans Airbus, pour 2,75 milliards d’euros. EADS est donc désormais l’unique actionnaire d’Airbus, et son titre a reculé de -0,61 %.

Si l’on peut saluer la performance de la Bourse de Paris sur la semaine, elle a emmagasiné une progression de 1,35 %, elle l’a cependant terminée sur une note négative, avec un repli du CAC40de -0,15 % à 5.353,23 points, après pourtant avoir inscrit un nouveau plus haut annuel.

La Bourse de New York a profité de la bonne tenue des valeurs technologiques et pétrolières pour aligner une nouvelle séance à la hausse. Le Dow Jones a progressé de 0,11 % à 11.960,51 points et le Nasdaqde 0,47 % à 2.357,29 points. Sur la semaine, le DJ a gagné 0,9 % et le Nasdaq 2,5 %.

Les prix à l’importation aux Etats-Unis, publiés par le Département du commerce, ont baissé de -2,1 % en septembre, profitant essentiellement du recul de plus de 10 % du cours du pétrole. Les stocks des entreprises ont progressés de 0,6 %.

Consommation soutenue et rebond de la confiance des ménages, respectivement une baisse de -0,4 % des ventes au détail en septembre et l’indice de l’Université du Michigan à 92,3, au dessus des attentes, même si elles éloignent la perspective d’une baisse des taux de la Fed, ont accompagné le dollar à la hausse, à 1,2513 dollar pour 1 euro.

L’annonce de la fermeture, même temporaire, de deux champs pétrolifères en Norvège, a tiré le cours du pétrole à se rapprocher des 60 dollars. Au Nymex, le baril de brut léger a terminé la semaine à 58,57 dollars.

L’assemblée générale extraordinaire d’Infogrames, qui doit se prononcer sur le plan de restructuration financière présenté en septembre, n’a pas atteint le quorum des 20 %. Une troisième convocation est donc lancée, pour le 15 novembre. Quant au titre, il a plongé de -6,98 %.

A Paris, Altran a progressé de 3,62 %, Soitec 3,01 %, Gemplus 2,29 %, Iliad 1,72 %, GFI Informatique 1,07 %, UbiSoft 0,90 %, Alten 0,79 %, Gemalto 0,72 %, Capgemini 0,56 %, Alcatel 0,52 %, Vivendi 0,17 %, Steria 0,16 %, Dassault Systèmes 0,16 %, STMicroelectronics 0,14 %.

Thomson a reculé de -0,84 %, Business Objects -1,27 %, Atos Origin -1,58 %,


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur