Bourse: Maroc Telecom fait une entrée remarquée

Cloud

Introduite en même temps à Casablanca et à Paris, l’action de l’opérateur historique marocain a dépassé toutes les prévisions. Une aubaine pour Vivendi, son nouveau propriétaire

La journée à été placée sous le signe du Maroc ce lundi, à la Bourse de Paris. En effet, l’opérateur Maroc Telecom faisait son entrée simultanée sur les marchés boursiers marocain et parisien. Une entrée en fanfare: la demande a dépassé toutes les espérences.

Au total, l’opérateur historique a introduit 14,9% de son capital soit environ 131 millions de titres. 70% de la mise sur le marché a été réalisée à la Bourse de Casablanca où l’enthousiasme a été tel que la cotation a été reportée face à une demande de titres surabondante. Un phénomène d’autant plus remarquable que le prix d’introduction retenu est celui du sommet de la fourchette proposée, soit 68,25 dirhams (6,16 euros). A Paris, le titre a également commencé très fort en grimpant de plus de 27% à l’ouverture, pour se stabiliser à +16% (7,18 euros) peu après. Les bons “fondamentaux” du groupe, dont le français Vivendi Universal a acquis la majorité absolue le 18 novembre (lire notre article), expliquent la forte demande des investisseurs, privés et institutionnels. Le CAC40, de son côté, a terminé en hausse de 1% ce lundi 13, à 3.805,94 points, grâce aux ventes de détail meilleures qu’attendu en novembre aux Etats-Unis. Ces dernières ont progressé de 0,1% en novembre, par rapport au niveau déjà élevé atteint en octobre, alors que les analystes tablaient sur une stabilisation. EADS s’est replié de 3,99% à 22,15 euros, affecté par des prévisions 2005 inférieures de 10 à 15% aux prévisions des grands courtiers. Vivendi Universal a pris 0,26% à 23,20 euros seulement. Le sucès de l’IPO de Maroc Telecom étant compensé par la charge de 600 millions d’euros afin d’obtenir l’exclusivité des droits de diffusion des matchs de foot de Ligue 1.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur