BOURSE : Yahoo et Google chutent, Microsoft stagne

Régulations

À peine l’accord annoncé, Bing ! Yahoo! s’effondre entrainant Google. Apparemment les analystes n’ont pas apprécié le déséquilibre en faveur de Microsoft qui croît un peu. Yahoooo !

Suite à l’annonce de l’accord entre Yahoo! et Microsoft, l’action de Yahoo! a dégringolé de près de 10 % à Wall Street, tandis que Microsoft enregistre très légère hausse, mais une hausse tout de même. Car comme le mentionnait notre article précédent : non seulement Microsoft reste globalement seul maître du jeu, mais surtout Yahoo!

Les décideurs de la bourse semblent partager cette analyse assez simple. En outre, et contrairement à ce qui avait été “révélé par des sources proches du dossier”, aucune contrepartie en monnaie sonnante et trébuchante n’a été mentionnée en faveur de Yahoo! Cependant, des revenus garantis en temps de crise et dans une situation difficile sont les bienvenus. Surtout lorsqu’on a rejeté une offre de près de 47,5 milliards de dollars. 47,5 milliards de dollars !!!

A qui profite le crime ?

Avec cet accord, Microsoft est certaine d’accroître l’audience de son tout nouveau moteur de recherche Bing, ainsi que ses propres parts de marché. Par ailleurs, Yahoo! a effectivement prévu un bonus de 500 millions de dollars sur son chiffre d’affaires annuel, mais seulement dans les deux ans après le démarrage de l’accord. Et la bourse américaine ne connait que le préfère le court terme, le très court terme, lorsqu’il s’agit de valeur Internet. Bref, les analystes financiers perçoivent essentiellement le risque et un ROI (retour sur investissement) bien trop long à leur goût.

À 17h00 à Paris, Google enregistre lui une chute de plus de 5 % ! Allez donc comprendre…


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur