Bouygues Telecom attaque la 4G/LTE par Lyon

4GMobilitéRéseaux

Bouygues Telecom démarre la construction de son réseau 4G/LTE par l’agglomération lyonnaise. Avec une période de test sur la donnée avant le lancement des premières offres très haut débit en 2013.

À peine Orange a-t-il annoncé son expérience pilote sur la 4G à Marseille que Bouygues Telecom évoque à son tour sa stratégie très haut débit mobile. L’opérateur s’apprête donc à construire son réseau 4G/LTE. Rappelons que, dans ce cadre, il a renouvelé son contrat de fourniture d’équipement avec Ericsson qui apportera les solutions pour le très haut débit, mais aussi la mise à niveau du réseau 3G.

Bouygues Telecom précise qu’il commencera la construction de son réseau 4G/LTE par l’agglomération lyonnaise, ville pilote pour l’opérateur. Le déploiement se poursuivra tout au long de l’année avec pour objectif d’atteindre les 5000 sites (stations radio) pour fin 2012 sans précision sur les villes qui seront couvertes. Une base qui permettra de lancer les premières offres commerciales 4G début 2013, comme son concurrent Orange. La filiale du géant du BTP entend couvrir les principales villes en France fin 2013, sans en préciser ni le nombre ni lesquelles.

Ce réseau 4G, rendu possible avec l’acquisition des licences 4G (pour 911 millions d’euros dans le cas présent avec des fréquences dans la bande des 2,6 GHz et 800 MHz), permettra de répondre à la croissance du trafic de données des utilisateurs. Grâce à des temps de latence réduits, ce réseau de nouvelle génération pourra également mettre en œuvre de nouveaux services tels que les jeux en ligne multijoueurs, le streaming ou la surveillance vidéo, etc.

La 3G accélérée

Bouygues Telecom profitera de cette période de latence avant l’arrivée des offres commerciales pour mener ses tests. Un panel varié d’utilisateurs (étudiants, journalistes…) bénéficiera de téléphones, clés USB, hotspots Wifi, compatibles LTE. Ce sera donc essentiellement un test de consommation de données et non de voix (qui continuera à fonctionner sur le réseau GSM). « La voix LTE arrivera dans un second temps », nous précise l’opérateur. Ericsson a récemment démontré, avec Qualcomm, sa capacité à transporter de la voix sur les réseaux de nouvelle génération et de la basculer sur les réseaux 3G/GSM. Les smartphones compatibles LTE ne tarderont alors plus à pénétrer le marché.

En parallèle, Bouygues Telecom améliore son réseau 3G+ dont il entend doubler les débits de 21 à 42 Mb/s. Ce niveau de bande passante couvrira 50 % de la population d’ici fin juin. Pour profiter de l’offre initialement lancée en novembre 2011, il faut être équipé d’un terminal compatible, smartphone, tablette ou encore clé 3G+. Et souscrire au service, soit sous la forme d’une option à 5 euros mensuels, soit en choisissant l’offre Internet 3G+ 6 Go à 49,90 euros mensuels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur