Bouygues Telecom, une stratégie entre low cost et restructuration

MobilitéRéseaux

Chiffre d’affaires et bénéfices ont chuté pour Bouygues Telecom au premier trimestre. Tout comme sa base de clients mobiles.

En pleine rumeur de futur plan social chez Bouygues Telecom, Bouygues a publié ses résultats du 1er trimestre 2014. Nous nous attarderons exclusivement sur ceux de sa filiale télécoms.

Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom a reculé de 5% sur la période comparé au premier trimestre 2013. Il s’établit à moins de 1,1 milliard d’euros. Les bénéfices (Ebitda) s’élèvent à 163 millions. En baisse de 23% sur un an (-49 millions) « en raison principalement de la poursuite du repricing du parc de clients Mobile », justifie le groupe. Autrement dit, la pression concurrentielle sur les forfaits qui tire les prix (et les marges) vers le bas.

Bientôt 2 millions de forfaits B&You

Si le parc de forfaits a globalement augmenté de 30 000 abonnés, l’évolution est avant tout soutenue par les 126 000 nouveaux clients B&You par rapport au quatrième trimestre 2013. L’offre low cost adresse au 31 mars 2014 près de 1,9 million d’abonnés, soit près de 19% des 9,94 millions de forfaits commercialisés par l’opérateur.

En revanche, ses forfaits “classiques” ont vu partir 96 000 abonnés. Ajouté au recul continu du parc du prépayé (-109 000 sur la période), Bouygues Telecom a perdu 79 000 clients sur le trimestre.

Le succès de la box low cost

L’offre fixe se porte mieux. Elle dépasse désormais les 2,1 millions de résidences. Soit 100 000 boxes distribuées en trois mois. Une hausse significative probablement due au succès de l’offre à moins de 20 euros malgré son lancement tardif, début mars. Un succès à faible marge néanmoins.

Malgré ses résultats ambivalents, le groupe maintien les objectifs pour Bouygues Telecom de générer un solde positif en 2014 tout en poursuivant la réalisation de trois priorités stratégiques : développer l’usage de la data 4G; accélérer la croissance dans le fixe; et « transformer l’entreprise avec un nouvel objectif d’économie de 300 millions d’euros par an sur la base de coûts totale dès 2016 ». Une façon de confirmer le plan social à venir ?


Lire également
La CFE-CGC milite pour le rapprochement Bouygues-Orange
Résultats : Bouygues Telecom perd plus de 100 000 clients mobiles en 2013
Bouygues Telecom s’attaque aux multinationales avec Telefonica


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur