Brocade serait à vendre

Cloud

L’équipementier réseau se serait discrètement mis en vente. HP et Oracle seront-ils intéressés?

Le spécialiste des équipements d’infrastructure réseau Brocade Comunications Systems s’est discrètement mis en vente. C’est du moins ce que révèle le Wall Street Journal qui cite des sources « proches du dossier ». Le montant de l’offre n’est pas dévoilé et Brocade se réserve le droit de faire marche arrière. L’entreprise est capitalisée à hauteur de 3,2 milliards de dollars (2,17 milliards d’euros) et a affiché un bénéfice net de 167 millions de dollars en 2008 pour 1,5 milliard de chiffre d’affaires.

HP pourrait se montrer intéressé. Oracle aussi. Le premier s’intéresse aux technologies réseaux développés par Brocade et utilisées par nombre de ses clients dans des architectures de stockage. HP a longtemps hésité à développer sa propre gamme d’équipements réseau ProCurve. Le groupe de Palo Alto s’appuyait notamment sur les solutions de Cisco. Mais, en présentant son offre Unified Computing, ce dernier est entré en concurrence frontale avec HP. D’où l’intérêt d’acquérir des compétences technologiques en matière de commutateurs notamment.

Avec Brocade en poche, Oracle aurait désormais la possibilité de proposer des solutions complètes – logicielles et matérielles – à ses clients. Les serveurs étant amenés par Sun Microsystems qu’Oracle a acquis pour 7,4 milliards de dollars le faisant ainsi basculer sur le marché de l’équipement matériel. Mais la transaction doit encore recevoir l’aval des autorités européennes pour être effective.

La vente de Brocade, si elle se fait, confirmerait la tendance à la consolidation du secteur. Récemment, Dell a investi près de 4 milliards de dollars dans l’acquisition de la SSII Perot Systems. Dell avait par ailleurs signé avec Brocade un accord de développement d’offres d’infrastructure pour les data centers. Accord dont il restera à vérifier l’intérêt pour Dell si Brocade tombe entre les mains d’un de ses concurrent.

Xerox a également mis un pied dans l’offre de services en rachetant Affiliated Computer Services pour près de 6,4 milliards de dollars. Plus récemment, Cisco a mis la main sur Tandberg pour 3 milliards de dollars dans le domaine de solutions de visioconférence. Et l’on apprend, ce mardi 6 octobre, l’aquisition de l’équipementier réseau Avocent par le groupe technologique Emerson Electric pour 1,2 milliard de dollars. Autant de transactions qui dessinent le profil des grandes entités qui couvriront demain le marché de l’IT.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur