CA Technologies : les entreprises face au cloud computing et le retard français

Cloud

Pari gagné selon CA. Les objectifs fixés sur les projets de cloud computing seraient atteints, voire dépassés. Sauf pour la France, en retard…

542 décideurs IT Américains et européens ont participé à l’étude « The TechInsights Report 2013: Cloud Succeeds. Now What ? » menée par CA Technologies. L’occasion de constater l’avancée du cloud dans les entreprises, mais également l’avance prise par les entreprises américaines.

CA Cloud ComputingLe principal enseignement de l’étude CA Technologies est certainement qu’une fois dépassée l’attente initiale en matière de réduction des coûts, que portent tous les projets à leur début, le cloud computing devient un outil d’accélération de l’innovation et de « performances informatiques accrues, de l’évolutivité et de la résilience. »

Objectifs atteints

Ainsi pour la majorité des entreprises interrogées, et quel que soit le modèle adopté – IaaS (Infrastructure as a Service), PaaS (Platform as a Service) et SaaS (Software as a Service) – les objectifs initiaux fixés pour les projets de cloud ont été atteints, à savoir des économies de coûts, et l’accélération des délais de mise sur le marché.

Sans grande surprise, les entreprises américaines se distinguent. D’abord elles ont mis en place des projets de cloud plus tôt que leurs homologues européennes. 55 % d’entre elles affichent 3 années ou plus d’utilisation du Cloud, contre seulement 20 % en Europe. Sur le vieux continent, 79 % des décideurs informatiques n’ont mis en œuvre des projets qu’au cours des 3 dernières années, majoritairement au cours des 2 dernières…

Du coup, les entreprises américaines affichent une plus grande maturité, et vont même jusqu’à engager des budgets supérieurs à ceux de leurs homologues. 7 % d’entre elles prévoient d’investir plus de 100 millions de dollars dans le IaaS. Aucune française n’envisage un tel niveau d’investissement ! Elles s’orientent plutôt (81%) vers le statu quo des dépenses, contre 48 % des américaines qui prévoient d’accroître leur budget d’au moins 30 %.

Contradictions dans la sécurité

La quasi totalité des entreprises interrogées (98%) affirme que les objectifs associés au cloud en matière de sécurité ont été également atteints, voire dépassés. Pourtant, la sécurité demeure un frein (46%) à la migration des applications vers le cloud, surtout en France.

C’est tout le paradoxe que révèle l’étude, la sécurité du cloud est reconnue, mais elle reste un motif pour tarder à s’y engager… Et pourtant, un tiers des entreprises reconnaissent que « la sécurité a été finalement moins problématique qu’elles ne le pensaient à l’origine ». 49 % des entreprises françaises, nettement au dessus de leurs homologues européennes, déclarent disposer d’applications de sécurité sur le cloud, tandis que 43 % souhaitent accroitre la sécurité de leur SI. De toute évidence, les DSI soufflent le chaud et le froid sur ce sujet, mais souhaitent d’abord se protéger !

La France en retrait

Les entreprises françaises se distinguent une nouvelle fois. D’abord en privilégiant l’IaaS – 66 % l’ont adoptées, contre une moyenne de 54 % – dont elles mettent en avant les performances informatiques, l’évolutivité ou la résilience (67%).

Autre nette différence, les entreprises françaises misent beaucoup sur les outils d’administration informatique vers le cloud. 53 % déclarent disposer d’outils dans le cloud et 41 % prévoient de les migrer prochainement.

Dans ces conditions, et même si la majorité considère que le cloud leur a permis d’accélérer leur rythme d’innovation, c’est légitimement que nous pouvons nous demander si elles ont compris ce qu’est le cloud computing et s’il ne se résume pas au seul déploiement d’infrastructure IaaS ?

Nous vous invitons à découvrir notre interview de Brice Dereims, directeur technique de CA Technologies, sur les résultats de l’étude « The TechInsights Report 2013: Cloud Succeeds. Now What ? ».

Crédit image © Mipan – Fotolia.com


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur