Cisco Live 2021 : les annonces à retenir

InfrastructureRéseaux
Cisco Live 2021

SASE, réseaux optiques, authentification… Retour sur les annonces qui ont jalonné la première journée de la Cisco Live 2021.

En finir avec les mots de passe ? Chez Cisco, la démarche n’a rien de nouveau. Mais elle touche au but. Le groupe américain promet une offre commerciale sous la marque Duo d’ici à la fin de l’année. Avec un premier aperçu cet été.

Le produit reposera sur WebAuthn. On en sait encore peu sur sa couverture fonctionnelle. Mais Cisco le positionne en complément au SSO. Avec trois méthodes principales : la biométrie (Windows Hello, Touch ID…), les clés physiques (FIDO2) et l’application Duo Mobile.

Duo Security Passwordless

Pas besoin d’attendre cet été pour voir ThousandEyes – solution d’analyse de la performance réseau – intégré à AppDynamics et aux switchs Catalyst. La jonction avec le premier est prévue pour avril. Elle enrichira les sources de données visualisables sur le tableau de bord.

Pour ce qui est des switchs, deux familles sont concernées : les Catalyst 9300 et 9400. À condition de détenir une licence DNA Advantage ou Premier, on pourra y utiliser, à partir du 5 avril, l’agent ThousandEyes Enterprise. Il y aura deux options. D’un côté, une version « light » intégrée à IOS XE (une mise à jour sera nécessaire pour les switchs vendus avant le 5 avril). De l’autre, la version complète, installable sur SSD.

ThousandEyes Enterprise Agent requirements

Chaque licence inclut un test web ou réseau toutes les 5 minutes. Il est possible de définir d’autres stratégies, moyennant d’éventuelles options payantes. Notamment pour pouvoir exploiter les agents cloud de ThousandEyes, installés à travers le monde (en particulier dans les régions Alibaba Cloud, AWS, Azure et Google Cloud).

ThousandEyes agents

Cisco Plus : un étendard pour le NaaS

Autre offre qui devrait prendre forme cet été : Cisco Plus Hybrid Cloud. Elle inclura tout le portefeuille datacenter du groupe américain, additionné de solutions tierces (logiciels, stockage). Le tout sur le modèle as a service. Premiers pays visés : États-Unis, Canada, Australie, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni.

Cisco Plus Hybrid Cloud se composera de cinq briques :

  • Réseau (autour des switchs Nexus 9000 et MDS 9000)
  • Matériel nu (serveurs UCS)
  • Edge computing (systèmes HyperFlex)
  • Virtualisation (UCS et HyperFlex)
  • VDI (HyperFlex + solution VDI tierce)

Deux options de paiement. D’une part, le pay-per-use (à l’usage, avec définition d’une capacité de base qu’on peut moduler à la hausse ou à la baisse). De l’autre, le pay-as-you-grow (engagement sur une capacité initiale qu’on peut accroître avec le développement de l’activité).

Témoignages à l’appui, Cisco insiste sur le rôle que conservera son réseau de partenaires. Avec cette offre, mais aussi avec celles qui suivront sous la marque « as a service » Cisco Plus. En tête sur la feuille de route, le SASE. L’échéance est peu précise : avant fin 2021. Le contenu l’est davantage : il s’agira d’une déclinaison d’un bundle qui doit faire ses débuts commerciaux au mois de mai. Ses composantes seront les suivantes :

  • Sécurité cloud (Umbrella)
  • SD-WAN (Viptela ou Meraki)
  • Zero-trust (Duo)
  • Supervision (ThousandEyes)

Silicon One : la barre des 25 Tbit/s atteinte

Ce pack reprend le socle de la licence DNA Premier. Mais il y ajoute le zero-trust, la supervision, la possibilité d’utiliser des équipements Meraki ou encore un pare-feu de niveau applicatif.

NaaS

Pour les fournisseurs de services, on aura noté, ces dernières semaines :

    • L’enrichissement de la gamme Silicon One. Elle compte désormais dix modèles de puces et prend en charge des débits allant jusqu’à 25,6 Tbit/s.
    • Le lancement d’un BNG cloud

  • La disponibilité de cartes et de châssis supplémentaires pour les routeurs ASR 9000 et NCS 500/5500
  • L’acquisition d’Acacia, dont les modules optiques vont favoriser la convergence avec les réseaux IP

(Photo de une : Chuck Robbins, président et CEO de Cisco)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT