CMS: WordPress 3.0 est disponible

Logiciels

La nouvelle version du moteur de blog intègre désormais la gestion multisite depuis une seule et unique plate-forme.

Après six mois de développement par 218 contributeurs, la version 3.0 de WordPress est désormais disponible en téléchargement (à partir de cette page notamment) annonce le créateur du projet Matt Mullenweg. Il s’agit de la treizième version de la plate-forme de gestion de contenus/moteur de blogs depuis le lancement du projet en 2003. La mise à jour depuis la version précédente (la 2.9) est également proposée, notamment automatiquement.

Outre ses quelques 1 217 bugs réparés (inclus dans les 2 700 modifications de la nouvelle version que cette page énumère ), Thelonious (nom de code de WordPress 3.0) se distingue essentiellement par l’intégration du module MU (multiblog). Comme son nom l’indique, ce module autorise la création d’une plate-forme de gestion de plusieurs sites et blogs à partir d’une seule installation de WordPress. Cela n’était pas possible jusqu’à présent sous la plate-forme de base. Une fonction puissante qui nécessite une relative bonne maîtrise de l’outil. MU vient notamment concurrencer MovableType, une autre plate-forme de blogs qui offre la gestion multiple depuis longtemps déjà.

Le nouveau thème baptisé Twenty-Ten fait son apparition. Il intègre les dernières fonctionnalités de WordPress tout en assurant la compatibilité avec les précédentes. Les développeurs apprécieront par ailleurs les nouvelles API de personnalisation des en-têtes et fonds d’écran ainsi que les améliorations apportées aux outils de gestion pour personnaliser contenus et taxinomies.

De leur côté, les administrateurs verront leur travail simplifié par la possibilité de définir identifiant et mot de passe dès l’installation de l’application mais aussi par la capacité à mettre à jour l’ensemble des thèmes en un clic depuis la gestion d’un mode de maintenance.

Au fil des développements, WordPress se transforme toujours plus en plate-forme de création de sites et gestions de contenus. La version 3.1 tendra certainement à le confirmer. Mais sa mise en chantier attendra un peu. « Nous allons faire une pause dans le cycle de développement pour nous concentrer autour de l’écosystème du logiciel », justifie Matt Mullenweg dans son billet.

Il explique que le travail a concentré les énergies sur le code de base aux dépens de ce qui entoure la plate-forme. Il s’agit désormais de rééquilibrer le tout. « Au cours des trois prochains mois, nous allons nous scinder en équipes ninja/pirate concentrées sur différents domaines […] dont la vitrine, le Codex, les forums, les profils, mise à jour et les API de compatibilité, le répertoire de thèmes, le répertoire des plugin, les listes de diffusion, les plugins de base, Wordcamp.org… », note le développeur. Une stratégie nécessaire face au succès de la plate-forme. La version 2.9 de WordPress compte à elle seule plus de 10,3 millions de téléchargements.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur