Collaboratif : Microsoft intègre Yammer à Teams

AppsBureautiqueCloudCollaborationLogicielsMobilité

Les utilisateurs de la messagerie collaborative Microsoft Teams peuvent dès à présent ajouter un onglet pour intégrer le réseau social d’entreprise Yammer pour suivre et partager des conversations.

Microsoft fait la jonction entre sa plateforme collaborative Teams et son réseau social d’entreprise (RSE) Yammer.

L’éditeur vient d’annoncer que les utilisateurs de Teams peuvent désormais ajouter un onglet Yammer. Ils auront alors la possibilité de voir un groupe, suivre un fil thématique ou converser dans Yammer sans avoir à quitter Teams.

Lorsqu’un membre accède à l’onglet du réseau social, il est authentifié par Yammer de sorte qu’il ne voit que le contenu auquel il a accès. 

Yammer + Teams pour affaiblir Slack et Workplace

Pour le moment, les onglets Yammer ne fonctionnent que sur l’application desktop et la version web de Teams. La prise en charge sur les terminaux mobiles n’est pas encore annoncée. Microsoft a acquis Yammer en 2012 pour 1,2 milliard de dollars.

Teams a été lancé en mars 2017 et se positionne en concurrent de Slack, Workplace by Facebook  et Google Hangouts Chat.

La plateforme intégrée à Microsoft Office est utilisée par plus de 329 000 organisations à ce jour, au dernier pointage communiqué par Satya Nadella. 

Une version  gratuite de Teams 

 

Pour élargir son empreinte sur le travail collaboratif, une version gratuite a été lancée en juillet 2018. Elle permet à plus de 300 personnes de profiter de nombreuses fonctionnalités jusqu’alors payantes. Par exemple,  la recherche par messages, la traduction en ligne, le chat audio et vidéo ou la possibilité de travailler avec d’autres applications.

Avant de lancer Teams, Microsoft aurait cherché à mettre la main sur Slack pour 8 milliards de dollars. Mais, cette perspective aurait été rejetée par Satya Nadella (CEO) et Bill Gates (co-fondateur de Microsoft). Microsoft avait finalement jeté son dévolu sur LinkedIn.

Microsoft adopte une approche d’enrichissement permanent en connectant ses applications.

En mars dernier, c’était la possibilité d’enregistrer les réunions « avec transcription automatique et timecoding » via Cortana, son assistant vocal.  A venir :  la reconnaissance faciale sera intégrée  pour attribuer les propos à chaque protagoniste.  Dans cette veine, une fonction de traduction automatique va aussi être déployée pour permettre des échanges multilingues  au sein d’une même réunion.

 

 

 

Lire aussi :