Comment une panne chez Cloudflare a paralysé (un peu) Internet

CloudServeurs

Mardi 2 juillet, des millions de sites Internet et de services en ligne hébergés chez Cloudflare étaient indisponibles.

Quand Cloudflare tousse, c’est Internet qui s’enrhume…

Mardi 2 juillet, des millions de sites Internet mais aussi des services en ligne comme Dropbox ou Tweetdeck étaient indisponibles au même moment, affichant le même message d’erreur : « 502 Bad Gateway ».

Un point commun à tous ces sites, ils étaient hébergés chez Cloudflare qui propose toute une variétés de services qui vont du CDN, au DNS, en passant par la sécurité et l’optimisation. 

Pendant un peu moins d’une heure, ce sont tous ses serveurs  qui sont tombés. L’impact s’est essentiellement fait ressentir en Europe et sur la côte Est américaine.

S’agissait-il d’une cyberattaque ? Selon les détails fournis sur le problème sur son blog, c’est tout simplement un déploiement logiciel qui s’est mal passé provoquant un pic d’utilisation du processeur, et du même coup l’arrêt des services et des systèmes de sauvegarde.

 

« Pendant environ 30 minutes aujourd’hui, les visiteurs des sites Cloudflare ont reçu des erreurs 502 causées par une augmentation considérable de l’utilisation du processeur sur notre réseau » peut-on lire dans ce billet.

« Ce pic d’utilisation du processeur a été causé par un mauvais déploiement de logiciel depuis annulé. Une fois restauré, le service est revenu à un fonctionnement normal et tous les domaines utilisant Cloudflare sont revenus à des niveaux de trafic normaux. Ce n’était pas une attaque (comme certains l’ont spéculé) et nous sommes vraiment désolés que cet incident se soit produit »

 

Lire aussi :