CoreOS se paye Quay.io, un référentiel privé pour les conteneurs Docker

CloudDatacentersDSILogiciels

L’OS dédié au datacenter et intégrant la technologie Docker vient d’acquérir Quay.io. Ce dernier propose un repositery alternatif à celui du spécialiste des conteneurs Linux.

Alors que Docker voit sa valorisation s’envoler et se concentre maintenant que sur son activité de conteneurs, l’écosystème autour de cette technologie évolue rapidement. Ainsi récemment, Google a fédéré plusieurs acteurs autour de son gestionnaire de conteneurs Kubernetes.

Aujourd’hui, c’est au tour de CoreOS de faire l’actualité avec le rachat d’une petite structure, Quay.io. Cette start-up de deux personnes (Jake Moshenko et Joseph Schorr) propose un service payant de repository privé pour des images Docker. Un moyen pour les entreprises de bénéficier d’une offre de référentiel, tout en gardant le contrôle. L’objectif est de fournir des référentiels à des développeurs pour qu’ils puissent plus facilement créer leur conteneur Linux.

Un complément à l’OS Linux pour datacenter

Il s’agit d’une alternative au repository public proposé par Docker. La solution de Quay.io entre aussi en concurrence avec GitHub qui est au départ une solution ouverte et publique, mais qui a récemment lancé GitHub Enterprise software, une version privée du repository fonctionnant dans les datacenters des sociétés.

CoreOS est une distribution Linux dédiée aux datacenters pour un déploiement massif des serveurs. Elle a été lancée en version bêta au mois de mai dernier en intégrant Docker en version 1.0. Avec cette acquisition, CoreOS va pouvoir lancer un service Cloud du référentiel de Quay.io dédié aux datacenters des entreprises et fonctionnant de manière sécurisée.

« Notre objectif est de fournir une solution complète », souligne Alex Polvi, fondateur et directeur général de CoreOS à nos confrères de VentureBeat. Il n’a par contre indiqué aucun montant concernant cette transaction, Quay.io n’avait pour l’instant pas bénéficié de financement particulier.

A lire aussi :

Le champion des conteneurs Linux Docker passe en version stable

Docker s’offre Orchard Laboratories pour orchestrer les conteneurs

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur