Cyber-attaques : McAfee prédit une déferlante sur les mobiles

CloudSécurité
Etude cybercriminalité 2013 de Mc Afee

Dans son rapport 2013, McAfee voit trouble dans les mobiles. Comme le résume un chercheur, François Paget.

L’éditeur de solutions de sécurité McAfee, devenu filiale d’Intel, dresse un panorama des risques et des menaces pour les mois qui viennent.

Dans un article de synthèse, paru sur SiliconDSI, François Paget, l’un des experts sécurité de cette société fait la synthèse du rapport 2013.

Tout d’abord, il note que les attaques à grande échelle ne sont pas derrière nous. Il prévient que les mobiles vont être de plus en plus la cible de cyberattaques toujours plus sophistiquées.

Il faut, selon lui, continuer de se méfier des forums publics ou de tous ces espaces privés ‘underground’. Mais, attention, ils cèdent du terrain à de véritables boutiques en ligne vendant des services cybercriminels.

Or, ces boutiques s’affichent licitement via des moteurs de recherche et utilisent le bouche-à-oreille. Ainsi, le Hacking as a Service devrait s’accélérer en 2013, estime le chercheur.

Etude Cybercriminalité 2013 de  McAfee
Etude Cybercriminalité 2013 de McAfee

Il explique également qu’en 2012, le phénomène Anonymous a mis en lumière l’Hacktivisme:  c’est lorsque des militants, plus ou moins honnêtes, utilisent les nouvelles technologies pour réaliser des opérations médiatiques. Heureusement, ce phénomène va encore perdre en crédibilité.

Alors, le relais ? Ce pourrait être des cybermercenaires. Même les États sont capables de manipulations et de cyberattaques. Ils peuvent aussi subir ou utiliser des fuites plus ou moins volontaires. Et de donner des exemples récents et proches…

Il va falloir se méfier également des cyberterroristes, si l’on en croit le Haut Comité Français pour la Défense Civile, cité dans cet article.

La mobilité visée

Et l’étape suivante ? Ce pourrait être une combinaison d’attaques à la fois cyber et réelles. Mais pas nécessairement en 2013… On respire un peu.

Cette année, c’est plutôt les mobiles qu’il faudra surveiller, comme la multiplication d’appels discrets de numéros surtaxés.
Sur 100 millions de fichiers utilisés par des programmes malveillants, plus de 700.000 d’entre eux viseraient les mobiles… dont une large part sous Android.

Article de fond à lire sur SiliconDSI : “Cyber-attaques: ce que nous prédit un expert de McAfee


Quiz : 4 ans d’Android


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur