Cloud

Dossier Nvidia GTC 2013 : calcul, visualisation et mobilité

GTC 2013 dossier
0 0

Actualités et roadmaps ont été au cœur du GTC 2013 de Nvidia. Côté participants, le monde du calcul se montre de plus en plus intéressé par l’architecture processeur ARM.

La GPU Technology Conference est un évènement unique en son genre. Il est en effet dédié entièrement au monde des puces graphiques Nvidia.

Certes, la concurrence n’a pas ici droit de cité, mais peu importe : Nvidia règne aujourd’hui presque sans partage sur le secteur du GPU Computing et de la visualisation en mode cloud (voir à ce propos notre article « GTC 2013 : Nvidia, pragmatisme ou audace ? »), les deux sujets forts de cette rencontre.

Au total, cette édition du GTC a rassemblé 3000 personnes, venues pour 3 keynotes et un total de 424 sessions. Un programme très chargé.

Des news et des roadmaps

Le GTC est l’occasion pour la firme américaine de lever le voile sur ses nouveautés, ici essentiellement dans les secteurs de la visualisation et du cloud :

Nvidia en a également profité pour livrer les feuilles de route de ses produits phares :

Du calcul et des ARM

Grand-messe du calcul oblige, des annonces concernaient directement le monde des supercalculateurs, ainsi que celui du développement logiciel :

L’architecture processeur ARM a été au cœur de beaucoup de discussions. Nvidia compte profiter du Tegra « Parker » pour investir de nouveaux marchés, dont celui des serveurs. Le Barcelona Supercomputing Center (BSC), comme de nombreux centres de recherche, y voient une nouvelle offre pour les supercalculateurs. Pas étonnant dans ce contexte que la stratégie “Cuda on ARM” attire autant de spécialiste :

Nous terminons ce dossier avec une galerie des partenaires de la firme. Plus de 80 partenaires et exposants étaient présents au GTC 2013.

Crédit photos : Silicon.fr

GTC 2013 : les partenaires de Nvidia en images

Image 1 of 42

GTC 2013 : les partenaires de Nvidia en images
83 partenaires et exposants étaient présents au GTC 2013. Voici une liste des plus connus.