Les e-mails d’Obama espionnés par des hackers russes

CyberguerreSécurité

L’attaque de hackers russes présumés contre un système d’information de la Maison Blanche, l’an dernier, aurait exposé des messages électroniques du président des États-Unis.

Les hackers russes qui ont accédé l’an dernier au système d’information non classifié de la Maison Blanche, ont pu profiter de la faille pour lire des courriels du président des États-Unis, Barack Obama. C’est en tout cas ce qu’affirme le New York Times.

La présidence américaine a reconnu l’existence de cette attaque, et a souligné que celle-ci aurait été « bien plus intrusive et inquiétante que ce qui a été publiquement admis », indique le journal dans son édition du 25 avril.

Washington dans l’œil de Moscou ?

D’après des sources proches de l’enquête citées par le quotidien, le compte de messagerie personnel (Blackberry) de Barack Obama n’a pas été compromis. Mais certains mails échangés entre le président et son administration « faisaient partie des données piratées », selon les conclusions de l’enquête. Le système compromis contenait, notamment, des échanges avec des diplomates, des informations concernant le personnel et la législation ou encore des débats politiques.

À Washington, les hauts responsables interrogés par le New York Times n’ont révélé ni le nombre de courriels présidentiels exposés, ni la sensibilité de leur contenu.

Lire aussi :
Obama tape au portefeuille des pirates US et étrangers
Cybermenaces : Obama demande la coopération des entreprises… malgré la NSA


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur