EMC World 2008 : EMC optimise son offre de sauvegarde

Réseaux

Augmenter l’efficacité pour réduire les coûts de possession, voilà le cœur des annonces du jour

Les nouvelles librairies de sauvegarde réseau EMC Disk Library 3D (DL3D) 1500 et 3000 offrent une capacité maximale respective de 36 téraoctets et 148 téraoctets. Les DL3D sont équipées de disques durs Serial Ata de 1 To, montés en RAID 6. Des ports Fibre Channel sont disponibles en option pour permettre la connexion à un SAN (Storage Area Network).

EMC a misé sur l’efficacité, avec une ‘déduplication’ des données (qui évite la répétition des informations), mais aussi sur la haute disponibilité, avec des fonctions de réplication IP. Les solutions DL3D 1500 et 3000 seront disponibles fin mai.

La compagnie offre également de nouvelles options pour ses librairies DL 4000, qui seront accessibles fin juin. Le client peut opter pour des disques durs d’une capacité de 1 To fonctionnant à 5.400 tours par minute (tpm) au lieu des 7.200 tpm habituels. La consommation des disques chute alors de 32%.

L’option spin-down, qui sera gratuite pour les possesseurs de solutions Disk Library 4000, offre de réduire les coûts d’alimentation électrique (mais aussi de climatisation) d’environ 19%. En cas d’inactivité d’un disque dur, il est mis au repos.

Le concept est courant dans le monde des PC. L’infrastructure des centres de données est toutefois conçue selon un mode basic (certains diront archaïque: tout est éteint ou tout fonctionne à plein régime. Les choses changent cependant rapidement, avec l’adaptation de la consommation à la charge réelle. L’option spin-down s’inscrit parfaitement dans ce mouvement.

Enfin, une solution « 3D » de déduplication à base de règles apparaitra fin juin pour les DL 4000. Elle permettra de réduire sensiblement la capacité disque utilisée… et donc les coûts de sauvegarde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur