Plus de 19 000 emplois créés par la fibre optique en France

Régulations

Selon un rapport d’Etat, les marchés liés au déploiement de la fibre créeront plus de 19 000 emplois jusqu’en 2020. Mais les compétences restent à former.

Le secteur des TIC est souvent cité par les gouvernements comme un réservoir d’emplois et de développement économique. Notamment lors du déploiement de technologies disruptives. C’est le cas de la fibre optique résidentielle (FTTH) en France appelée à remplacer l’actuel réseau cuivre d’ici 2022.

Un objectif ambitieux initié dans le cadre du Plan France Très Haut Débit des pouvoirs publics visant à apporter le très haut débit à la totalité des foyers. Et à 80% via la fibre. Un chantier qui devrait mobiliser 19 250 emplois (équivalent à temps plein) sur la période 2013-2022 pour assurer déploiement et maintenance de la fibre dans le bâti (immeubles et pavillons). Un chiffre évoqué par le rapport sur Les besoins en formation, emplois et compétences liés au déploiement de la fibre optique, finalisé en octobre dernier par le cabinet Ambroise Bouteille et l’Idate pour le compte du ministère du Travail et de l’Emploi, avec le concours de la plateforme « Objectif fibre » (filière fibre optique regroupant la FFIE, la FIEEC, la FFTélécoms et le SERCE) et de Constructys-OPCA de la Construction (BTP).

Fibre prospective emploi

Des compétences insuffisantes aujourd’hui

Reste qu’il faudra s’assurer de la disponibilité de cette main d’œuvre pour accompagner le déploiement du très haut débit optique. Car installer de la fibre demande des compétences spécifiques au regard de ses particularités (elle est plus fragile et délicate à raccorder que le cuivre) et de la typologie de l’habitat. « Il n’y a clairement pas suffisamment de personnes formées aujourd’hui pour répondre à la demande », soulignent les auteurs du rapport.

C’est pourquoi l’Etat et la profession s’engagent dans la mise en œuvre de formations spécifiques, au travers des programmes scolaires (Bac Pro et BTS depuis 2012), mais aussi par des formations en alternance, le référencement des centres de formation sur les métiers du déploiement de la fibre, etc. Les besoins prévisionnels estiment ainsi à 4 450 le nombre de formations à pourvoir pour la seule année 2019. Lesquelles seront assurées à travers 47 plateaux techniques qui devraient avoir été mis en place d’ici deux à trois ans.

Prospective fibre emploi

Apogée des recrutements en 2019

La création de ces plus de 19 000 emplois à terme trouvera son point d’orgue cette même année 2019 avec le recrutement de 6 000 personnes avant de décroître progressivement. « Il ne s’agit pas uniquement de recrutements externes, car ces entrants peuvent être aussi obtenus par mobilité interne (grandes entreprises) ou par polycompétence (petites entreprises affectant une part du temps de leurs techniciens “coeur de métier” sur la fibre optique) », souligne néanmoins le rapport.

Ce dernier ne se cantonne donc pas à la seule étude de marché mais s’inscrit comme un outil de support pour aider les entreprises prestataires à s’organiser afin de pourvoir aux prochains besoins de compétences propres à la fibre optique en France.


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur