Eric Denoyer attendu comme directeur général de SFR-Numericable

MobilitéOperateurs

Dans l’attente de la décision de l’Autorité de la Concurrence, le groupe SFR-Numericable prépare le changement des dirigeants. Patrick Drahi et Eric Denoyer vont piloter le groupe et Jean-Yves Charlier devrait assurer un rôle de conseiller.

Les discussions ont commencé auprès de l’Autorité de la Concurrence sur la validation de la fusion entre SFR et Numericable, un exercice incontournable dans ce genre d’opération. Cependant dans les coulisses du futur groupe, les grandes manœuvres ont déjà commencé pour mettre en place une nouvelle gouvernance.

L’acquéreur se taille évidemment la part du lion avec Patrick Drahi comme président du groupe et Eric Denoyer (actuellement DG de Numericable) qui prendra la fonction de directeur général. Le sort de Jean-Yves Charlier reste en suspens, mais il a indiqué dans un mail aux salariés de SFR, « je vous annonce aujourd’hui que, si nous obtenons l’accord attendu de l’Autorité de la concurrence, je quitterai mes fonctions de Président Directeur Général de SFR à la date du closing ».

Dans ce courrier, il ne parle pas de son rôle futur que certains comme les Echos voient en tant que conseiller du président d’Altice, mais il précise que « Patrick, Eric et moi-même viendrons à votre rencontre à travers toute la France, dans les jours qui suivent le closing, pour vous présenter les initiatives clés ainsi que les prochaines étapes du nouveau groupe et pour répondre à toutes vos questions ». SFR-Numericable a vocation à aller vite après le feu vert des sages de la rue de l’Échelle avec une stratégie commerciale déjà établie.

Il reste maintenant à attendre les réponses de l’Autorité de la Concurrence où plusieurs points devront trouver des remèdes. On pense notamment à la position dominante du futur opérateur à la Réunion et Mayotte d’une part; et la question de la mutualisation des réseaux mobiles dans les zones blanches signée entre SFR et Bouygues Telecom d’autre part. Enfin, l’Autorité pourrait également se pencher sur le réseau fixe très haut débit déployé par Numéricable qui, avec 5 millions de prises environ, dépasse de loin les accès fibres déployés par les opérateurs.

A lire aussi :

Patrick Devedjian met son grain de sel dans la fusion SFR-Numericable

Mutualisation des réseaux mobiles : Orange débouté face à SFR et Bouygues


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur