Ericsson complète le rachat de Nortel Networks, activité GSM

Cloud

Sans grande suprise, Ericsson fait savoir qu’il complète le rachat négocié en juin dernier des activités CDMA et LTE, par celles du GSM aux US et Canada. Pour une broutille

Ce 25 novembre l’équipementier télécoms suédois a annoncé qu’il complétait le rachat des activités télécoms mobiles du canadien Nortel. Pour 70 millions de dollars (pas plus!), il rajoute au panier la reprise des activités GSM de Nortel Networks aux Etats-Unis et au Canada.

En juin 2009, suite à une mise aux enchères, Ericsson avait emporté, pour 1,13 milliard de dollars, le lot des activités plus prometteuses et plus juteuses, celles du CDMA et de la LTE (nouvelle génération, 3G et future 4G) de l’équipementier canadien.

Il s’agit donc cette fois du lot restant, celui des actifs ‘GSM’ sur la région Amérique du Nord – là où précisément le GSM, d’origine européenne, n’a jamais percé face au CDMA.

Cependant, Ericsson conforte ainsi sa place de choix parmi les équipementiers télécoms de la vaste région Amérique. La reprise des activités CDMA et LTE a accenté sa présence auprès des géants du marché américain des télécoms, tels que les opérateurs Verizon, Sprint, US Cellular, Bell Canada ou Leap.

Pour rappel, le dépeçage de Nortel est quasiment terminé, suit à son dépôt de bilan intervenu en janvier 2009. Avaya a obtenu la filiale “solutions pour entreprises” de Nortel pour 475 millions de dollars (334 millions d’euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur