Ericsson divise par deux la taille des flux vidéo

OperateursRéseaux

Ericsson est le premier équipementier à proposer une solution hardware supportant le futur codec de compression vidéo H.265/HEVC aux opérateurs mobiles.

Les progrès en matière de compression vidéo viennent de faire un bond avec le H.265 encore appelé HEVC (High Efficiency Video Coding).

Le successeur du codec H.264 devrait permettre de réduire de plus de la moitié le débit nécessaire pour la transmission de données vidéo (à qualité égale). Autrement dit, il permet de distribuer deux fois plus de contenus vidéo dans le même tuyau par rapport aux capacités actuelles.

Le HEVC est en cours de finalisation auprès de la Joint Collaborative Team-Video Coding (JCT-VC), un projet de collaboration entre l’ITU-T Video Coding Experts Group (VCEG) et l’ISO/IECE Moving Picture Experts Group (MPEG), et devrait être publié en janvier 2013 en vue de sa ratification officielle à l’échelle internationale.

Mais Ericsson a décidé de prendre les devants pour permettre aux opérateurs de réduire leurs besoins en bande passante (et s’installer en amont sur le marché). L’équipementier propose le premier codeur H.265/HEVC du marché qu’il présentera à l’IBC 2012 d’Amsterdam (du 6 au 11 septembre).

Le SVP 5500 HEVC offrira l’encodage en temps réel de contenus en résolution HD en vue d’assurer une diffusion télévisuelle en direct et en mode linéaire sur les terminaux via les réseaux mobiles.

Le HEVC sur les smartphones dès 2013

Ce nouvel encodeur permettra donc aux opérateurs de répondre à l’attente des consommateurs en matière de consommation de vidéo sur leurs smartphones tout en optimisant l’usage de leurs réseaux.

Selon Juniper Research, le nombre d’utilisateurs de la télévision en streaming sur smartphone devrait passer à 240 millions d’ici à 2014. Une demande que les réseaux 4G à très haut débit vont amplifier. L’HEVC prépare également le terrain pour la diffusion du format cinéma 4K (4096 X 2160 points).

Pour que le nouveau format de compression d’images fonctionne sur l’ensemble du réseau, il faudra également installer le décodeur en sortie, du côté des récepteurs. Lequel sera hardware pour les box ou les TV notamment et software pour les smartphones et PC, selon Ericsson.

Bon nombre de terminaux mobiles actuels seraient donc en mesure de bénéficier des futurs flux en H.265. Ce format devrait commencer à arriver sur les réseaux dès 2013 pour les terminaux mobiles et 2014 pour les téléviseurs/box.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur