Europe : le haut débit mobile n’est pas le même pour tous

Régulations

L’utilisation des services mobiles explose, montre une étude commandée par Motorola, mais tous les pays de l’Union ne sont pas logés à la même enseigne

Premier constat :la France et l’Allemagne sont en tête de peloton en matière de VoIP. Le Royaume-Uni lui est à la traîne en matière de haut débit mobile. Les champions restent les latins, ainsi l’Italie et l’Espagne sont les plus grands utilisateurs de la visioconférence, mais aussi les plus demandeurs en terme de téléchargement de contenu et de convergence fixe-mobile.

Dans ces pays, les opérateurs ont une approche différente, ils misent d’abord sur l’adhésion des consommateurs et envisagent ensuite l’aspect structurel de la mise en place du réseau. C’est ce qui explique l’explosion du débit et de service convergent à base d’IP, car comme le met en exergue l’étude : “l’envie et la possibilité d’obtenir les dernières applications haut débit modifient les modes d’achat.”

Alors qu’il ya encore deux ans le prix était la clé du succès de la technologie, l’étude montre un revirement. Désormais, 58% des utilisateurs affirment que la vitesse est la raison pour laquelle ils décident de s’abonner à des services de haut débit. 17% d’entre eux considèrent la qualité comme étant le deuxième facteur d’achat. 14% affirme que le haut débit leur apporte une liberté en termes d’accès au contenu comme, par exemple, les films et les jeux. Seuls 9% des personnes interrogées considèrent que le prix est le facteur premier.

La plupart des personnes interrogées en Europe savent que les appels peuvent être passés via le haut débit. La VoIP est reconnue par 90% des personnes interrogées en France, en Allemagne et en Italie tandis qu’en Espagne, elles sont 79% et au Royaume-Uni, 77%. Malgré ce faible chiffre concernant la voix sur IP, l’Espagne montre un fort intérêt pour la visioconférence, avec 25% des personnes interrogées qui comprennent le principe de la communication en face à face via le haut débit.

La France est le pays qui compte le plus grand nombre de personnes enthousiastes. Plus de 50% des personnes qui connaissent la voix sur IP utilisent déjà cette technologie. Un tiers des personnes qui ont entendu parler de la visioconférence l’utilise déjà.

Le Royaume-Uni est le pays le moins favorable à l’abandon des lignes fixes, dans la mesure où des solutions de voix haut débit comparables sont disponibles. 65% des personnes interrogées ne souhaitent pas les substituer, contre 23% en Italie.

Les européens semblent être prêts pour la convergence fixe-mobile. Ainsi, l’Espagne est en tête avec 91% des personnes interrogées sont séduites. L’Italie est également prête avec 85% des personnes interrogées qui affirment être séduites par l’idée. Le Royaume-Uni est le pays le moins convaincu avec seulement 65% des personnes interrogées qui affirment être séduites.

Il semble la télévision sur IP est également un avenir très prometteur. 90% des personnes en Espagne et environ 89% en Italie, préférerait regarder la télévision et des films via Internet, plutôt que d’être restreints à des programmes de diffusion établis. L’Allemagne est moins encline à payer plus cher pour des services personnalisés.

Seuls 31% des personnes interrogées souhaitent payer plus cher pour pouvoir bénéficier d’un service de grande qualité, télécharger de la musique, des programmes télévisés et des films. Le Royaume-Uni n’est pas sûr de vouloir payer davantage, seuls 34% des personnes interrogées sont intéressées. L’Espagne est 3 fois plus favorable au téléchargement de films que le Royaume-Uni.

En général, les consommateurs européens préfèrent avoir un seul fournisseur d’accès pour la voix, l’internet et la télévision. Selon l’étude, seulement 72% des personnes interrogées au Royaume-Uni sont intéressées, contre 94% en Espagne.

L’étude a été menée par Vanson Bourne auprès d’un panel de 2.500 personnes à travers l’Europe, en Allemagne, Espagne, France, Italie et au Royaume-Uni.

Principaux résultats par pays

-France ? Le plus fort taux de reconnaissance de la voix sur IP (93%). Le Royaume-Uni affiche le plus bas (77%).

-France ? La plus forte adoption de la voix sur IP. 52% des personnes qui connaissent cette technologie l’utilisent déjà, contre 17% au Royaume-Uni.

-Royaume-Uni ? La majorité des personnes interrogées (65%) ne souhaitent pas abandonner leur ligne fixe pour une solution voix haut débit comparable, alors que 77% des italiens se déclarent prêts à ne pas avoir de ligne fixe dans la mesure où ils peuvent conserver du haut débit.

-Les personnes interrogées sont prêtes pour la convergence fixe et mobile ? l’idée attire la majorité d’entre eux. L’Espagne arrive en tête avec 91% alors que le Royaume-Uni recueille seulement 65% d’avis favorables.

-Italie et Espagne – Le téléchargement de clips vidéo y est beaucoup plus important que dans tous les autres pays où l’étude a été conduite.

-Espagne – Le téléchargement de musique y est beaucoup plus fort que dans tous les autres pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur