Facebook Portal : plus intrusif qu’il n’y parait

LogicielsMobilité

Sitôt annoncé, sitôt l’appareil connecté Portal de Facebook alimente la polémique sur fond d’une exploitations des données collectées pour de la publicité ciblée.

Le 9 octobre dernier, Facebook signait son entrée dans la hardware grand public avec l’annonce des Portal et Portal+.

Les données collectées pour le ciblage publicitaire

Voilà maintenant qu’ils alimentent la polémique, puisque Facebook exploiterait en fait les données collectées à à partir de ces appareils pour réaliser un ciblage publicitaire.

Une découverte qui va à l’encontre de la communication de Facebook lorsque le groupe a dévoilé ces deux appareils.

La société dirigée par Mark Zuckerberg avait en effet mis un point d’honneur à véhiculer l’image d’appareils soucieux du respect de la vie privée et de la confidentialité des données personnelles. L’exercice de style consistait en effet à faire d’appareils intrusifs, puisque intégrés au coeur du foyer, des témoins passifs de la vie privée des utilisateurs.

Pas si passifs que ça au final puisqu’ils utilisent les données collectées sur l’utilisateur en vue d’un ciblage publicitaire.

Une certaine confusion

S’il est vrai que les Portal et Portal+ ne diffuseront pas de publicité à proporemement parler, celles-ci apparaîtront sur d’autres services du groupe.

Un tour de passe sémantique qui ne devrait pas être du goût des clients et qui sème à nouveau la confusion, alors que Facebook tentait de redorer son blason suite à l’affaire Cambridge Analytica.

On ne s’étonnera toutefois pas que Facebook essaie d’exploiter ce nouveau flux de données pour le ciblage des annonces, étant donné que la société tire la majeure partie de ses revenus des annonces.

Ainsi, à l’occasion de son dernier rapport trimestriel, Facebook a déclaré avoir réalisé un chiffre d’affaires de 13,23 milliards de dollars, dont 13 milliards provenant de la publicité, soit une hausse de 42 % par rapport à l’année précédente.

Pour rappel, les Portal et Portal+ sont la réponse de Facebook aux enceintes connectées d’Amazon, de Google et d’Apple.

Mais, le réseau social les a différenciés avec de vastes écrans.

(Crédit photo : @Facebook)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur