Une faille zero day exploitée dans Windows pour cibler l’OTAN

CyberguerreSécuritéSurveillance

Pour espionner l’OTAN, l’Union européenne et d’autres organisations, des pirates informatiques russes auraient exploité une vulnérabilité « inconnue » de Windows, d’après iSight.

Des hackers présumés russes auraient exploité une faille « zero day » (CVE-2014-4114) dans Windows pour mieux cibler l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), l’Union européenne, le gouvernement ukrainien ainsi que des industriels et opérateurs télécoms, en France notamment, a annoncé mardi iSight Partners. La société de sécurité informatique américaine, qui collabore avec Microsoft sur ce dossier, a indiqué qu’un premier correctif est proposé par la firme de Redmond.

De Windows Vista à Windows 8.1

La vulnérabilité affecte toutes les versions du système d’exploitation de Microsoft, de Vista SP2 à Windows 8.1. Les hackers du groupe « Sandworm » auraient initié leur plan dès 2009 pour accéder à des informations confidentielles, mais l’utilisation d’une faille – jusqu’ici inconnue – dans Windows aurait débuté en septembre 2014. « Bien que nous ignorions les détails de données potentiellement exfiltrées durant cette campagne de cyberespionnage, l’utilisation de cette vulnérabilité zero day garantit pratiquement que toutes les entités ciblées ont été victimes dans une certaine mesure », a déclaré iSight dans un billet. D’autres cibles peuvent également avoir été espionnées, a ajouté l’entreprise.

Les cibles du groupe « Sandworm » de pirates informatiques crédit image © iSight Partners
Les cibles du groupe de hackers « Sandworm » © iSight Partners

L’attaque découverte par iSight Partners est la dernière d’une série ciblant des individus, des entreprises et des organisations gouvernementales à travers le monde, dont celle de la banque américaine JP Morgan qui aurait été perpétrée par un groupe de pirates également en provenance de Russie.

crédit photo © faberfoto Fotolia.com

Lire aussi

– Cyber attaques : bientôt des actes de guerre pour l’Otan
– Microsoft oublie de corriger une faille Zero Day dans IE8


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur