Firefox OS débute sa carrière chez Geeksphone

Poste de travailSmartphones
firefox-os-geeksphone

Spécialisé dans les terminaux mobiles, le fabricant high-tech espagnol Geeksphone a lancé les commandes des premiers smartphones sous Firefox OS : les modèles Keon et Peak.

Fabricant high-tech espagnol spécialisé dans les terminaux mobiles, Geeksphone restera gravé sur les tablettes comme le premier héraut de Firefox OS.

Ses téléphones mobiles Keon et Peak, qui satisferont dans un premier temps l’appétit des développeurs, embarquent le système d’exploitation de la Fondation Mozilla. Conformément à la feuille de route esquissée au début de l’année, les terminaux seront d’abord commercialisés uniquement via le canal web, sauf en Amérique latine, à la faveur d’un partenariat avec l’opérateur Telefónica.

firefox_os_preview

Keon Ier

Calé en entrée de gamme pour 91 euros HT (environ 109 euros TTC), le modèle Keon matérialise le terrain d’épanouissement pressenti de Firefox OS : des smartphones bon marché et compacts, destinés en premier lieu aux pays émergents.

La configuration est à l’image du standing : processeur Qualcomm Snapdragon S1 monocoeur à 1 GHz (7225AB, sur base Cortex-A5), 512 Mo de RAM et mémoire interne de 4 Go extensible via une carte microSD.

L’écran de 3,5 pouces (320 x 480 points) s’inscrit dans cette même logique, tout comme l’APN de 3 mégapixels et la batterie annoncée à 1580 mAh. A noter la disponibilité d’une interface Bluetooth, l’implémentation du wifi 802.11n et la compatibilité 3G HSPA (7,2 Mbit/s). Une plate-forme qui permettra aux développeurs de se faire la main sur cet OS centré sur le HTML5 et compatible avec la quasi-totalité des applications web.

Plus haut le Peak

Geeksphone place la barre un peu plus haut avec le Peak, vendu 149 euros HT (178,20 TTC) avec son écran IPS de 4,3 pouces (960 x 540 points), son processeur Snapdragon S4 (SoC 8225) bicoeur à 1,2 GHz, ses 512 Mo de RAM et ses 4 Go de stockage. L’optique dorsale gagne en qualité, à 8 millions de pixels avec un flash LED. Elle s’assortit d’une webcam frontale de 2 mégapixels. L’évolution se traduit aussi au niveau de la batterie, qui passe à 1800 mAh.

Les commandes sont dans l’absolu ouvertes à quiconque (il y d’ailleurs déjà rupture de stock), mais pour Mozilla, la conquête du grand public débutera véritablement au mois de juin, avec l’objectif d’investir une dizaine de marchés avant la fin de l’année. ZTE, Alcatel One Touch et Huawei devraient être les premiers fabricants dans la boucle.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr : 4 ans d’Android !

Crédit photos © Geeksphone


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur