Gene Hodges quitte McAfee et devient CEO de WebSense

Sécurité

Il détrône ainsi John Carrington en place depuis 1999 et relégué au poste d’executive chairman. Le poste de Gene Hodge chez McAfee est pour le moment toujours vacant

L’éditeur WebSense aurait-il des idées derrière la tête ? Cette nomination laisse libre cours aux rumeurs les plus folles dans la Silicon Valley, mais ce qui est certain c’est qu’elle est de bon augure pour la compagnie de San Diego. Elle met en évidence la confiance de WebSense dans le marché de la sécurité et démontre à ses actionnaires sa volonté d’accroître de manière significative son chiffre d’affaires sur l’exercice 2006.

Gene Hodges n’a pas tardé à commenter sa décision. Le nouveau CEO de WebSense explique en effet que l’entreprise a toutes les caractéristiques pour devenir une société ayant la capacité de générer plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires : rentabilité, cash flow et une bonne capitalisation. En passant, le business man a négocié pas moins de 600.000 actions WebSense, soit, à la clôture du 11 janvier 2006 sur le Nasdaq, prés de 40 millions de dollars US. Gene Hodges rapporte également que parmi toutes les sociétés de sécurité générant moins de 1 milliard de dollars, WebSense était la seule à avoir toutes les qualités requises. Cette nomination est une très bonne nouvelle pour WebSense, mais un vrai coup dur pour McAfee. À ce jour le siège de Hodges chez McAfee est toujours vide … Après l’annonce de la nomination de Gene Hodges, le 10 janvier, à la tête de WebSense, le titre a gagné 3,75 % sur la journée tandis que le titre McAfee gagnait tout juste 0,45 %. Patrice Salnot pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur