Gigabyte X11 : un invité surprise dans la course aux ultrabooks, en images

Poste de travail
Gigabyte X11 ultrabook Computex 2012

Gigabyte joue les meneurs de la révolution ultrabook et allège son X11 à moins d’un kilo grâce à un châssis en fibre de carbone. L’hybridité attendra, néanmoins : pas de clavier amovible ni d’écran tactile et il n’est encore guère question de la transition vers Windows 8.

Outsider dans les rangs du Computex 2012, Gigabyte accroche le train de la révolution ultrabook et prétend même jouer les locomotives avec l’avant-gardiste X11, 975 grammes sur la balance grâce à un châssis en fibre de carbone.

Alors que l’offre actuelle s’est davantage nivelée autour des 1,2 à 1,3 kg, le franchissement de ce seuil symbolique matérialise-t-il l’entrée de plain-pied dans une nouvelle ère ? Rien n’est moins sûr, mais la silhouette s’en ressent pour ce 11,6 pouces de 29,7 x 19,2 x 16 mm, présenté comme une nouvelle référence en son genre.

Passé cette finesse, l’appareil reste à des années-lumière de la convergence : ni écran tactile, ni clavier amovible. Le X11 est annoncé de 999 dollars au troisième trimestre et l’équivalent supposé en euros s’il venait effectivement à traverser l’Atlantique pour investir le Vieux Continent.

Gigabyte s’en remet à une conception traditionnelle de l’ordinateur portable pour vanter la puissance de l’Ivy Bridge et ses processeurs Intel Core i-Series double cœur, en l’occurrence des i5-3317U cadencés à 1,7 GHz et des i7-3517U à 1,9 GHz. S’y adjoignent, en standard, 4 Go de RAM (capacité a priori non évolutive) et un SSD de 128 Go.

Un régime draconien

L’affinement du châssis entraîne des concessions matérielles préjudiciables à bien des égards. La connectivité physique se limite ainsi à deux ports USB dont un en 3.0 et un mini DisplayPort, substitué au HDMI. Dans cette lignée, les entrailles exiguës du X11 abritent deux haut-parleurs dont la puissance se limite à 1 W. On recense néanmoins une carte combo Wifi 802.11n et Bluetooth 4.0, doublée d’une webcam à 1,3 Mégapixel intégrée en façade.

Même constat pour le clavier chiclet à 95 % et son pavé tactile attitré, multitouch à deux points de contact. Gigabyte se montre moins disert à propos de la technologie et du revêtement de l’écran 11,6 pouces en 1366 x 768 points. Il semble qu’il s’agisse d’une dalle TN mate. Pas plus de renseignements concernant l’autonomie de la batterie à 4730 mAh, qui devrait avoisiner les 6 à 7 heures au vu de la configuration.

Plus connu pour ses cartes mères Gigabyte, a déjà signé plusieurs escarmouches sur le front de la mobilité. Le constructeur s’est notamment fait remarquer pour ses notebooks tel le P2352n et s’est également signalé sur le front des convertibles en Atom, avec le T1006. Aux dernières nouvelles, l’ODM Taïwanais Inhon se serait vu déléguer la fabrication le châssis du X11. Aussi d’autres constructeurs pourraient prochainement emboîter le pas à Gigabyte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur