Android 4.2 introduit le mode multi-utilisateur sur tablette

Poste de travailTablettes
Google Android 4.2 multi-utilisateur (crédit photo © Google)

La capacité à proposer des sessions personnalisées constitue la véritable innovation d’Android 4.2. Un mode multi-utilisateur exclusivement réservé aux tablettes.

Google a présenté sa nouvelle version d’Android Jelly Bean, la 4.2. Elle équipe les nouveaux smartphone et tablette Nexus 4 et Nexus 10. Mais ne profite pour le moment pas à la nouvelle version de la Nexus 7.

Android 4.2 apporte un certain nombre de nouveautés aussi utiles que sympathiques. À commencer par un mode multi-utilisateur. Inédit sur les tablettes. Comme sur un ordinateur sous Windows, Mac ou Linux, chaque utilisateur bénéficiera de son propre environnement isolé de celui des autres. Ce qui permettra de partager l’ardoise numérique sans craindre pour ses données personnelles.

Une avancée qui se révélera très pratique, notamment dans le cadre du cercle familial où les enfants ne sont pas à l’abri d’utiliser les outils de messagerie du compte utilisateur principal. Mais aussi dans les environnements professionnels de mobilité interne ou encore le monde associatif. Le mode multi-utilisateur est exclusivement proposé sur les tablettes, Google jugeant inutile la fonctionnalité sur les smartphones. À tort ?

Un mode photo immersif

Autre innovation : Photo Sphere. Il s’agit d’un mode avancé de prise de vue où l’utilisateur prend une série de clichés d’une scène dans tous les sens qu’il souhaite (et non uniquement de gauche à droite pour les panoramas), Android 4.2 se charge alors de reconstituer l’ensemble de l’image (on en trouvera quelques exemples sur cette page).

Un système qui n’est pas sans faire penser aux capacités de QuickTime VR pour les plongées immersives dans les images, mais directement généré par le système de prise de vue, à savoir le smartphone ou la tablette.

Google met par ailleurs en avant Gesture Typing. Il s’agit d’une technologie qui, par simple glissé du doigt sur les premiers caractères des mots combiné au système prédictif, permettrait d’accélérer la saisie de texte. Une solution clairement inspirée de l’application Swype implémentée par Samsung, notamment. À tester.

Des informations dynamiques sur l’écran d’accueil

Android 4.2 introduit également le partage sans fil des vidéos et photos contenues sur les terminaux vers un téléviseur avec la technologie Miracast (Wifi 802.11n). À condition d’équiper cette dernière d’un récepteur sans fil à connecter sur le port HDMI.

Le reste des nouveautés renforce l’optimisation d’usage du système pour l’essentiel : un mode Daydream pour afficher des données (diaporama photos comme flux d’actualités) un peu à la manière du « lock screen » de Windows Phone 8, une présentation plus complète des notifications, une nouvelle version de Google Now (le système d’alerte selon la géolocalisation de l’utilisateur dont il restera à vérifier l’enrichissement pour la France) qui bénéficie désormais de l’interface vocale, une nouvelle interface de Search…

Google évoque également une plus grande fluidité d’affichage ou encore le redimensionnement automatique des widgets selon la place restante sur l’écran.

Maintenir sa position dominante

Si Android 4.2 ne s’inscrit pas comme une évolution majeure de l’OS, ses améliorations visent à rendre toujours plus agréable l’utilisation des tablettes et smartphones qui en seront équipés. Essentiellement en intégrant nombre de fonctionnalités alternatives proposées par les constructeurs ou éditeurs tiers afin, probablement, d’unifier toujours plus l’OS mobile de Mountain View.

Et répondre ainsi à la tentation d’aller voir ailleurs, notamment du côté du tout nouveau Windows Phone 8. Google compte bien conserver sa position dominante sur le marché des smartphones : plus de 64 % au deuxième trimestre 2012.

Crédit photo © Google


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 4 ans d’Android !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur