Cloud : Google Compute Engine sort de sa phase de test, tous les tarifs

Cloud

L’offre de calcul en mode Cloud de Google, concurrente directe de celle d’Amazon Web Services, sort aujourd’hui de sa phase de test… avec de nouveaux tarifs.

Google vient d’officialiser son offre Compute Engine de serveurs dédiés au calcul et accessibles en mode Cloud. La firme profite de la sortie de la phase de test pour abaisser le coût de ce service.

Attention toutefois, car l’espace disque n’est plus inclus par défaut. Le stockage est maintenant décompté à part (0,04 dollar le gigaoctet par mois), tout comme la répartition de charge (0,028 dollar les 5 règles plus 0,009 dollar par gigaoctet traité) et les transferts de données vers Internet (de 0,08 dollar le gigaoctet à 0,21 dollar le gigaoctet suivant les cas).

Plus de détails sur les prix pratiqués se trouvent ici. Notez que tous les tarifs cités ici sont ceux appliqués en Europe.

Plus de CPU, plus d’OS

Google ajoute aujourd’hui des instances à 16 CPU virtuels, qui pourront offrir jusqu’à 104 Go de RAM. Des offres massives, adaptées aux besoins les plus lourds. Les configurations à 16 CPU sont actuellement en phase de test et accessibles uniquement sur demande spécifique.

Du côté des OS, Debian et CentOS – les deux offres proposées pendant la phase de test du service – restent toujours disponibles. Google y ajoute la possibilité de faire fonctionner toute distribution Linux basée sur un noyau classique (y compris des offres distribuées comme CoreOS). Le support de FreeBSD, Red Hat Enterprise Linux et SUSE Linux Enterprise est également de la partie.

Deux fonctionnalités font leur apparition : la migration à chaud des machines virtuelles et leur redémarrage automatique en cas de crash. Le SLA de l’offre Google Compute Engine se fixe aujourd’hui à 99,95%.

À partir de 0,021 dollar de l’heure

Voici les tarifs et caractéristiques des différentes instances de Google Compute Engine. Il faudra y ajouter les coûts annexes comme le stockage ou les accès à Internet…

  • f1-micro (0,021 dollar de l’heure) : 1 CPU virtuel, 0,6 Go de RAM, 3 To de disque maximum, puissance non garantie ;
  • g1-small (0,059 dollar de l’heure) : 1 CPU virtuel, 1,7 Go de RAM, 3 To de disque maximum, 1,38 unité de puissance ;
  • n1-standard-1 (0,114 dollar de l’heure) : 1 CPU virtuel, 3,75 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 2,75 unités de puissance ;
  • n1-highcpu-2 (0,146 dollar de l’heure) : 2 CPU virtuels, 1,8 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 5,5 unités de puissance ;
  • n1-standard-2 (0,228 dollar de l’heure) : 2 CPU virtuels, 7,5 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 5,5 unités de puissance ;
  • n1-highmem-2 (0,275 dollar de l’heure) : 2 CPU virtuels, 13 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 5,5 unités de puissance ;
  • n1-highcpu-4 (0,292 dollar de l’heure) : 4 CPU virtuels, 3,6 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 11 unités de puissance ;
  • n1-standard-4 (0,456 dollar de l’heure) : 4 CPU virtuels, 15 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 11 unités de puissance ;
  • n1-highmem-4 (0,549 dollar de l’heure) : 4 CPU virtuels, 26 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 11 unités de puissance ;
  • n1-highcpu-8 (0,584 dollar de l’heure) : 8 CPU virtuels, 7,2 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 22 unités de puissance ;
  • n1-standard-8 (0,912 dollar de l’heure) : 8 CPU virtuels, 30 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 22 unités de puissance ;
  • n1-highmem-8 (1,098 dollar de l’heure) : 8 CPU virtuels, 52 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 22 unités de puissance ;
  • n1-highcpu-16 (1,167 dollar de l’heure) : 16 CPU virtuels, 14,4 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 44 unités de puissance ;
  • n1-standard-16 (1,825 dollar de l’heure) : 16 CPU virtuels, 30 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 44 unités de puissance ;
  • n1-highmem-16 (2,196 dollars de l’heure) : 16 CPU virtuels, 104 Go de RAM, 10 To de disque maximum, 44 unités de puissance.

Crédit photo : © Nmedia – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Que savez-vous des supercalculateurs ?

Découvrez les datacenters de Google, en images

Découvrez les datacenters de Google, en images

Image 1 of 10

Découvrez les datacenters de Google, en images
Comté de Mayes, Oklahoma : Les lumières vives et la clarté de la lune illuminent le centre de données Google du comté de Mayes. Ces unités modulaires assurent le refroidissement d'une partie du centre. Crédit photo © Google / Connie Zhou


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur