GPS : TomTom va s’emparer de Tele Atlas

Régulations

Le géant des terminaux de géolocalisation veut s’offrir le leader des cartes
pour 1,8 milliard d’euros

Le marché hautement juteux du GPS va connaître une importante concentration. Le néerlandais TomTom, leader des terminaux GPS avec 10 millions d’unités utilisées dans le monde, annonce son intention de racheter Tele Atlas, l’un des premiers fournisseurs de cartes virtuelles. Avec Navteq, Tele Atlas fournit la grande majorité des cartes utilisées par les fabricants de terminaux mais aussi de sites Internet comme Google. Autant dire que ce rachat créera un nouveau géant intégré du GPS.

TomTom propose 21,25 euros pour chaque action Tele Atlas, soit une prime de 32% par rapport à la moyenne de l’action sur les trois derniers mois. L’offre valorise Tele Atlas à 1,8 milliard d’euros.

Le conseil d’administration de Tele Atlas a accepté l’offre et la recommandera auprès de ses actionnaires. L’entreprise deviendra une branche de TomTom et continuera à fournir ses cartes à différents fabricants de terminaux (Mio, Via Michelin…).

Reste à savoir si les clients de Tele Atlas seront d’accord pour enrichir leur principal concurrent ou si ils se tourneront vers Navteq.

Pour TomTom, cette acquisition lui permettra de réduire ses coûts mais surtout de développer des services innovants plus rapidement avec notamment l’ajout de la 3D. “Nous pensons que l’industrie de la navigation va se modifier radicalement ces cinq prochaines années à mesure que les utilisateurs donnent une importance grandissante au calcul d’itinéraire intelligent et aux mises à jour continues des cartes. En ajoutant la possibilité d’intégrer les corrections des utilisateurs dans le processus de fabrication des cartes de Tele Atlas, nous allons améliorer l’expérience utilisateur et nous fournirons des cartes améliorées pour tous les domaines : PND ( Personal Navigation Device ), appareils sans fil, systèmes de bord, services Internet… “, commente Harold Goddijn, CEO de TomTom dans un communiqué.

Des résultats en forte hausse Les performances de TomTom au deuxième trimestre sont restées très solides, portées par le succès mondial du GPS. Le groupe fait état d’un chiffre d’affaires en hausse de 37% sur un an à 380 millions d’euros. Le Néerlandais a écoulé pendant la période 1,8 million de terminaux.Le bénéfice net atteint 68 millions d’euros, soit une progression de 81% sur un an. La marge opérationnelle s’établit à 25%.TomTom table sur un marché global de 21 millions d’unités pour 2007 (Europe et Amérique du Nord). Pour sa part, il vise un chiffre d’affaires de 1,6 à 1,8 milliard d’euros, soit 8 à 9 millions de terminaux écoulés.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur