HGST présente le premier disque dur 3,5 pouces à 6 To gonflé à l’Helium

CloudStockage

HGST étend sa gamme des disques durs gonflés à l’hélium avec l’Ultrastar HE6, le premier à embarquer jusqu’à 6 To de données.

HGST, devenue filiale de Western Digital, continue de tirer le disque dur vers le haut via sa technologie brevetée HelioSeal, annoncée en septembre 2012. Celle-ci permet d’enfermer hermétiquement les plateaux qui composent le disque dur dans l’hélium, ce qui en réduisant les frottements et le besoin de refroidissement, permet d’augmenter le volume des données stockées perpendiculairement.

Les fabricants de disques durs sont confrontés au ralentissement des évolutions technologiques et industrielles sur les technologies classiques, c’est à dire évoluant dans l’air. Une étude d’IDC indique que le taux de progression annuelle des capacités de ces disques ne dépassera pas les 20 % jusqu’en 2016. Voilà pourquoi l’adoption de nouveaux relais de croissance via de nouvelles technologies s’impose. L’acquisition de HGST, anciennement Hitachi, par Western Digital est à placer dans cette stratégie.

HGST Ultrastar HE6

L’annonce de l’Ultrastar HE6, le premier disque dur à offrir une capacité de 6 To, s’inscrit dans l’objectif du constructeur de maintenir une progression forte de son offre pour continuer d’équiper les datacenters de disques toujours plus capacitifs. Et de faire face à la concurrence des solutions basées sur la mémoire flash.

Pour cela, HGST mise d’une part sur la capacité de ses disques hélium, qui ont pris le relai des disques classiques pour continuer d’augmenter le volume stocké à un rythme élevé. D’autre part, le constructeur mise sur le TCO de ses disques, qui offrent une plus grande capacité, mais également une consommation énergétique ‘Best Watts-per-TB’ optimisée.

HGST_6TB_HE6HDD_comparison

Face à un disque dur HDD 4TO, dont la consommation active est de l’ordre de 11,4 watts, le disque Ultrastar HE6 ne consomme que 7,3 watts en SATA (8,7 en SAS), soit un gain de 36 %, et plus particulièrement 5,3 watts en mode ‘idle’ (5,7 en SAS). Dans un rack, la densité des disques 6To permet de porter le gain à 57 %, soit 1,2 kwatts contre 2,7 kwatts. Quant au gain de place, HGST a calculé que sur une solution de stockage de 11 Po, les 1920 disques Ultrastar HE6 n’occupent que 8 racks, contre 12 et 2 880 HDD, soit 33 % de surface au sol en moins. Sans oublier la consommation électrique qui passe de 32,8 à 14,0 kwatts, et les câbles d’environ 500 à 350.

D’une taille classique de 3,5 pouces, l’Ultrastar HE6 offre 50 % de capacité en plus que les précédents disques 4 To, ce qui affiche une consommation réduite de 23 %, pour un poids de 640 g. Comment est-ce possible ? Sur la même hauteur de firmware, 1 pouce, l’Ultrastar HE6 embarque 7 plateaux, là où seulement cinq peuvent tenir sur un disque dur classique. Les performances obtenues sont similaires aux disques HDD à 7200 RPM. De plus, il peut supporter un refroidissement à une température de 4 à 5 degrés supérieure à celle des disques classiques.

HGST_6TB_HE6HDD_how it works

Le HGST Ultrastar HE6 cible principalement le stockage dans le datacenter haute densité dit ‘hyperscale’, en support des applications gourmandes en création et consommation de données, ainsi que du cloud.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur