HP digère la 'crise' et voit des signes de reprise

Réseaux

Le 3è trimestre fiscal se traduit par une baisse des revenus de -2% à 27,5 milliards, malgré EDS. L’activité ESS recule de -23%

Malgré une légère augmentation, +2%, des livraisons par rapport à 2008 (même trimestre), HP accuse le coup: pour son 3è trimestre fiscal, au 31 juillet, forte baisse des revenus provenant des ventes de PC (-18%),; idem pour les imprimantes (-20%), les serveurs (entre -14% et -30%, selon les familles), L’activité ‘services’, renflouée par l’absorption d’EDS, enregistre un bond de +93%.

Globalement, HP digère la crise au mieux… Mark Hurd pense que le 4è trimestre en marquera la fin. Il estime avoir touché le fond.

Sur le 3è trimestre écoulé (au 31 juillet), les revenus ont reculé de -2%, , par rapport à 2008, soit 27,5 milliards de dollars – et cela malgré la consolidation d’EDS. A taux de change égal, le chiffre d’affaires serait en progression de +4%.

Le bénéfice d’exploitation (format GAAP) est en recul de -14% à 2,2 milliards.

Le résultat net (format GAAP) s’inscrit en baisse de -19% à 1,6 milliard, contre 2 milliards en 2008. Le gain par action est de 0,67 cents contre 0,80 cents en 2008, même trimestre. Le ‘cash flow‘ (capacité d’autofinancement) est en hausse de +15% à 3,9 milliards.

La crise est passée par là…

A titre indicatif, l’activité ESS (‘enterprise storage & servers‘ – stockage et serveurs professionnels) accuse un recul de -23% du chiffre d’affaires. Le stockage est à -21% (et même -23% pour la ligne de produits EVA). Les ventes de serveurs ‘standard’, en dollars, ont diminué de -21% et les systèmes pour “tâches critiques” sont à -30%, contre -14% pour les serveurs lames (blade).

Les ventes de logiciels, en revenus, ont fléchi de -22% à 847 millions de dollars. Mais la marge brute s’est accrue pour atteindre de +18% à 153 millions de dollars (contre 135 millions l’année précédente).

L’activité PSG (personal systems), malgré une petite hausse de +2 en volume de matériels livrés, enregistre un recul du chiffre d’affaires de -18% à 8,4 milliards. Les ventes de Notebooks en valeur, ont reculé de -10%, tandis que celles des postes de bureau (‘desktop’) ont fortement décroché de -26%

L’activité IPG (Imaging & Printing), en revenus, a reculé de -20% à 5,7 milliards. Les livraisons d’imprimantes ont reculé de -23%. Celles du secteur professionnel ont particulièrement chuté, de -42%, contre -16% pour les imprimantes grand public.

Les services se sont accrus, en valeur, de +93%, à 8,5 milliards en raison, pour l’essentiel, de l’absorption d’EDS, qui est intervenue au 2è semestre de 2008.

L’activité d’externalisation (out-sourcing) des technologies d’infrastructure a représenté un chiffre d’affaires de 3,9 milliards de dollars.

Des perspectives plus encourageantes

Pour le 4è trimestre fiscal (au 31 oct.), HP prévoit un chiffre d’affaires en hausse de +8% par rapport à ce 3è trimestre. Le bénéfice par action serait nettement en hausse à 1,12 dollar.

S’agissant de l’exercice fiscal dans sa totalité, HP maintient ses prévisions, rendues publiques en mai dernier (cf: news/2009/05/20/trimestriels___hp ), à savoir un bénéfice par action situé entre 3,76 et 3,88 dollars et un chiffre d’affaires en recul de -4% à – 5%.

LIVRE BLANC :

Le guide HP Care Pack : Serveur, stockage, réseaux, logiciels, formation

Découvrez la large gamme de services que HP met à votre disposition pour répondre à vos différents besoins en matière de serveurs, stockage, réseaux, logiciels et formation.Téléchargez le guide gratuit HP Care Pack


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur