HP affiche une perte trimestrielle de 8,9 milliards de dollars !

PCRégulations

Après avoir déprécié les actifs de ses services, HP a dévoilé mercredi sa plus importante perte nette trimestrielle, 8,9 milliards de dollars, et déclaré réduire ses objectifs 2012.

En pleine restructuration, le groupe HP a dévoilé mercredi des résultats aussi décevants que prévu.

La multinationale informatique a généré au troisième trimestre de son exercice fiscal clos le 31 juillet 2012 une perte nette de 8,9 milliards de dollars, contre un bénéfice de 1,9 milliard de dollars à la même période l’an dernier.

De trop lourdes charges

Cette perte nette trimestrielle, aussi importante soit-elle, n’est pas une surprise. Il y a deux semaines, le groupe américain a indiqué déprécier de 8 milliards de dollars les actifs de son activité de services aux entreprises, seconde source de revenus pour HP après la vente d’ordinateurs.

Par ailleurs, le groupe présidé par Meg Whitman a signalé en mai supprimer 27.000 postes d’ici à 2014 et a enregistré 1,79 milliard de dollars de charges de restructuration sur le trimestre.

Dans ce contexte, le chiffre d’affaires de l’entreprise a reculé de 5 % à 29,7 milliards de dollars au troisième trimestre. Toutefois, comme HP l’avait estimé, son bénéfice par action hors éléments exceptionnels est ressorti à 1 dollar, dépassant de 2 cents les prévisions des analystes.

Quoi qu’il en soit, HP, tout comme son concurrent Dell, doit faire face à la faiblesse de la demande sur le marché du PC. Ses ventes d’ordinateurs ont chuté de 10 % en un an.

HP révise à la baisse ses performances 2012

Pour l’ensemble de son exercice fiscal 2012, le groupe HP table désormais sur un bénéfice par action hors éléments exceptionnels compris entre 4,05 et 4,07 dollars, contre 4,05 et 4,10 dollars envisagés précédemment.

« HP est encore dans les premières étapes d’un redressement qui s’étalera sur ​​plusieurs années », a déclaré Meg Whitman par voie de communiqué. La présidente a également rappelé que des mesures ont été prises au cours du trimestre pour concentrer les efforts du groupe « sur les priorités stratégiques, gérer les coûts, piloter le changement organisationnel nécessaire et améliorer le bilan ».

Wall Street reste sceptique. Mercredi soir au New York Stock Exchange, l’action HP a clôturé en baisse de 3,66 % à 19,20 dollars, puis a chuté à 18,28 dollars lors des échanges après Bourse.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur