Hub Télécom acquiert BGI Technologie et mise sur la VoIP

Cloud

Grâce au réseau d’agences de BGI Technologie en France, la filiale d’Aéroports de Paris renforce sa proximité auprès de ses clients aéroportuaires tout en se positionnant comme prestataire national dans la VoIP, la RFID, la vidéo-surveillance…

Hub Télécom, 7 ans après sa création comme filiale d’Aéroports de Paris (ex ADP Télécom), nourrit de nouvelles ambitions stratégiques en misant notamment sur sa croissance externe.

Lors d’une réunion de presse ce 4 octobre, l’opérateur spécialisé dans le secteur du fret, du transport et de la logistique a annoncé l’acquisition à 100% de l’intégrateur/installateur BGI Technologie. Cette société, créée à Lyon en 1992, emploie 33 personnes; elle s’est spécialisée dans le déploiement de solutions de mobilité utilisant initialement le code à barre puis, plus récemment, la RFID (identification par radio-fréquences). Elle compte parmi ses références clients des sociétés de fret, de transport ainsi que des grands de la distribution comme Auchan, Leroy Merlin. Grâce à cette acquisition, Hub Télécom renforce sa présence nationale auprès de ses clients en solutions Wi-Fi ou VoIP en région, notamment les aéroports (Lille, Strasbourg, Lyon, Toulon, Marseille, Ajaccio, Montpellier, Perpignan, Clermont-Ferrand, Nantes…). BGI Technologie détient des agences à Lille, Strasbourg, Lyon, Aix-en-Provence, Toulouse et Nantes. “Notre but n’est pas de devenir un ‘telco’ face à France Télécom, Neuf Cegetel ou autres opérateurs, mais de nous renforcer comme opérateur de sites complexes, avec nos spécificités: nous entendons nous positionner comme opérateur national sur le segment de la VoIP [téléphonie sur protocole Internet], comme sur celui du ‘Wi-Fi pro’ ou de la RFID“, explique Dominique Valentiny, directeur général délégué de Hub Télécom. Une stratégie de co-entreprises Au delà des plates-formes aéroportuaires, l’opérateur consolide également ses positions: après des installations pionnières de zones Wi-Fi (au Palais des Congrès à Paris, par exemple), Hub Télécom s’est imposé comme opérateur télécoms de sites complexes comme le parc des Expositions de la Porte de Versailles (géré par Paris Expo) ou encore, partiellement, le MIN de Rungis. L’expansion de la société se confirme également grâce à la création de co-entreprises en France et à l’international. Pour rappel, Hub Télécom fait partie du consortium de Bolloré Télécom, opérateur national du WiMax avec 12 licences régionales dont l’Ile de France.

Plus récemment, la signature d’un contrat majeur en 2006 a permis à l’opérateur de co-fonder Cires Telecom, opérateur du futur complexe portuaire et logistique de Tanger (‘TMSA’) au Nord du Maroc -dont il détient 49%. Dès à présent, 10 salariés de Hub Télécom y sont à pied d’oeuvre. Les technologies et les services qui vont y être installés devraient concerner une infrastructure Wi-Fi, une offre de service 3RP (radiocoms professionnelles, du type Tetra vraisemblablement), de la RFID et de la vidéo-surveillance.

Depuis juillet dernier, une première ouverture au trafic de cargos a été officialisée sur un premier terminal. S’agissant de la technologie de radiocom WiMax, Hub Télécom développe son expertise grâce à deux projets pilotes, l’un sur Roissy et l’autre à Toulouse. Les premières applications clés concernent notamment la traçabilité d’objets

Lancement de Whereasy,une offre de géolocalisation sur toute la France Hub Télécom propose déjà des solutions de géolocalisation pour la gestion de flottes de véhicules, notamment. L’offre existante (‘Assist’ et ‘Fleet’) bénéficie déjà d’une plate-forme logicielle intégrant la cartographie, des modules embarqués permettant la diffusion de données, des capteurs et des réseaux de communication permettant la géolocalisation, la transmission et le traitement des informations recueillies.Une extension de cette offre, baptisée Whereasy, vient d’être lancée: elle vise en particulier les activités “TFL”, transport, fret et logistique.Il s’agit d’une solution de suivi de flotte en temps réel. Elle permet une localisation des véhicules (cartographie sur l’Europe). La consultation des in formations peut se faire par sites, par types de véhicules. Les informations recueillies vont au delà de la géolocalisation: kilométrage parcouru, temps de conduite et temps d’arrêt, vitesse moyenne. Ces données sociales peuvent être visualisées en temps réel.La solution permet ainsi d’optimiser les missions, avec détection des meilleurs itinéraires, de notifier les entrées/sorties de certaines zones sensibles (‘geofencing‘ et ‘corridoring‘). Des alertes de sécurité peuvent également être paramétrées et envoyées vers des téléphones portables, messages vocaux ou SMS, des fax ou des boîtes e-mail, etc.Proposée sur 36 mois, l’offre est tarifée à 43 euros HT par mois et par véhicule. L’application, accessible partout avec une connexion Internet, fonctionne sur tous types de terminaux (Pc portables, tablet PC, et prochainement, PDA).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur