IBM Connect 2013- IBM fait rimer Connections et gestion des talents

DSI

Relier le cloud RH Kenexa à la suite ‘sociale’ IBM Employee Experience prend tout son sens. À moins que cela n’en donne un à cette dernière. Annonces sur Connections et Notes/Domino.

Quelques annonces, dont une importante, pour cette première journée d’IBM Connect 2013 à Orlando (Floride).
Pour IBM, intégrer les fonctions ‘sociales’ ne signifie pas uniquement relier ses logiciels avec des réseaux sociaux publics (facebook, LinkedIn, twitter…) ou internes (IBM Connections ou autres). Il s’agit également d’accéder sans aucune compétence technique à la puissance des outils analytiques de type Big Data.
Et cela non seulement pour les managers du marketing, mais aussi pour les responsables des ressources humaines. Des utilisateurs pour lesquelles IBM annonce de nouveaux logiciels et services cloud.

Rudy Karsan
Rudy Karsan

Le cloud RH en mode Social
En décembre 2011, SAP rachetait SuccessFactors. Quelques semaines après, Oracle annonçait l’acquisition de Taleo, également spécialiste de la gestion des talents en mode cloud. En aout dernier, IBM confirmait cet intérêt des géants du marché pour ces solutions en mettant la main sur Kenexa -et ses 8900 clients dans le monde- pour 1,3 milliard de dollars (acquisition finalisée en décembre 2012).
Lorsqu’on s’engage autant dans le ‘social media’, les individus (à la fois générateurs et consommateurs de contenu) deviennent en effet stratégiques. Or, les talents et carrières de chacun ne forment-ils pas la partie essentielle de leur identité ?
Pour Rudy Karsan, CEO de Kenexa, les choses sont claires: « Quelle intelligence et quels talents sont-ils plus brillants et plus intéressants que ceux du cerveau humain ? » lance-t-il aux participants d’IBM Connect 2013, expliquant les limites de l’exercice informatique aussi puissant soit-il.
Par ailleurs, il confirmait aussi son intérêt pour une brique ‘smarter workforce’ (littéralement : “une main-d’œuvre plus intelligente“) : « C’est bien plus qu’une idée ou qu’un produit, c’est une solution de complète de gestion des ressources humaines. IBM apporte son savoir-faire dans les données, l’analytique, et les applications à travers le Social Business pour améliorer les métiers et la compréhension des informations. Et Kenexa apporte les sciences du comportement et de la compréhension de l’humain sur une solide plate-forme technologique.»

Une plate-(forme sociale qui prend forme
Une plate-forme sociale qui prend forme

Donner un sens aux outils sociaux.
Le 15 janvier, IBM a changé le nom de son Intranet Experience Suite 8.0 en IBM Employee Experience Suite 8.0.
Cette solution sert de portail interne à l’entreprise pour que chaque employé puisse accéder à des fonctions dites ‘Sociales’ de gestion de contenu, de collaboration, d’échanges (texte, audio et vidéo) en temps réel, de workflows et formulaires automatisés…
Bref, tout ce que regroupe la notion ambigüe de “social activities“. Une association des solutions IBM suivantes: WebSphere Portal Server, Connections Files & Profiles, Web Content Manager, IBM Forms, Web Experience Factory Designer, Sametime, Content Analytics et Enterprise Search, aussi bien en interne que via le Web ou les périphériques mobiles.
Pour accentuer définitivement le caractère “employé” de cette suite, IBM y associe Kenexa et ses fonctions de recrutement, d’on-boarding (accueil et intégration des nouveaux employés), de formation et de gestion des talents et de la performance.

Gestion des talents ‘sociale’, sans la paie ?
Suite au rachat, l’entité Kenexa devrait rester indépendante tout en maintenant un lien étroit avec les autres divisions, selon Rudy Karsan. « Kenexa est associée à la Employee Experience Suite, mais peut être acquise de façon autonome.»
Et si IBM annonce l’intégration à sa plateforme Connections, « les liens optimisés existent déjà, mais l’intégration complète sera totalement réalisée courant 2013. Toutefois, le client pourra toujours choisir une intégration à une autre plate-forme sociale comme Yammer,» souligne Rudy Karsan, a l’attention de ceux qui n’auraient pas entendu… (Tiens, encore Microsoft en embuscade !)
Face à ses concurrents SAP/SuccessFactors et Oracle/Taleo qu’il sera très bientôt possible d’acheter avec une gestion RH complète (incluant la paie), le CEO rétorque: « C’est justement une de nos différences: nous sommes agnostiques en matière de SIRH ! »


Auteur : admin
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur