Avec iDict, iCloud s’expose à des attaques en force brute

CloudMobilitéSécurité

Un logiciel permettrait de contourner les mesures annoncées l’an dernier par Apple pour renforcer la sécurité d’iCloud. L’outil, nommé iDict, s’appuie sur une liste de 500 mots de passe.

Un logiciel Open Source fait parler de lui en ce début d’année. iDict pourrait contourner les mesures de sécurité supplémentaires annoncées par Apple en septembre dernier. Le logiciel publié sur GitHub début janvier permettrait d’accéder aux comptes iCloud mal protégés en s’appuyant une liste de 500 mots de passe couramment utilisés.

Le créateur du logiciel, un certain @Pr0x13, déclare avoir publié sa découverte pour permettre à Apple de corriger la faille exposant iCloud aux attaques par force brute. L’an dernier, une attaque de ce type avait déjà permis à des pirates d’accéder à des comptes iCloud de célébrités et de diffuser des photos volées prises de leur iPhone. Le scandale avait poussé le CEO d’Apple, Tim Cook,  à annoncer des mesures de sécurité IT supplémentaires, dont le blocage d’un compte iCloud après plusieurs tentatives d’accès infructueuses.

iDict se fait passer pour un iPhone

Le blocage s’applique lors de tentatives multiples de connexion depuis un ordinateur, mais pas d’un iPhone. Or le logiciel iDict se fait passer pour un terminal sous iOS. Son impact reste cependant limité car le « dictionnaire » associé inclut uniquement des mots de passe génériques (Password01, abc123ABC, etc.). Seuls les internautes qui utilisent un tel mot de passe pour iCloud et n’ont pas activé l’authentification à deux facteurs ont pu être exposés. Mais la liste de mots de passe pourrait avoir été modifiée et enrichie… Conscient du risque, Apple aurait corrigé ces derniers jours la faille de sécurité.

Lire aussi :
iCloud: Tim Cook promet des mesures de sécurité supplémentaires

Doulci contourne le système antivol d’iCloud


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur