Informatique : HP, Dell, Microsoft et consorts envisagent de déplacer leur production hors de Chine

LogicielsMobilitéPCPortablesPoste de travailSmartphones

Les poids lourds de l’informatique et de l’électronique grand public et du jeu vidéo, songeraient à déplacer une grande partie de leur production en dehors de la Chine. 

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
La Chine va-t-elle connaître un “exode électronique” qui verrait les plus grandes marques de l’informatique et de l’électronique choisir un  pays plus propice pour fabriquer leurs produits ?
 
C’est ce que laisse entendre Nikkei Asian Review . Les principaux fabricants d’ordinateurs Acer Asus, Dell, HP, Lenovo mais aussi Microsoft, Amazon, Google ou encore Nintendo envisageraient de déplacer une part “substantielle” de leur production vers d’autres pays. 
 
Par exemple, HP et Dell, respectivement N°1 et N°3 du marché PC qui cumulent à eux deux 40% du de parts de marché, prévoiraient de relocaliser jusqu’à 30% de leur production d’ordinateurs portables, rapporte Nikkei Asian Review.

La crainte d’une hausse des coûts de  production

En cause, les incertitudes nées de la guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et la Chine, mais aussi une hausse des coûts de production.
 
La trêve décrétée par les présidents Donald Trump Xi Jinping en marge du sommet du G20 la semaine dernière n’a pas incité ces entreprises à reconsidérer leurs plans, précise l’article.
 
Le mois dernier, Nikkei évoquait le cas d’Apple qui étudierait l’impact économique d’une relocalisation de 30% de sa production d’iPhone hors de Chine.
 
Pour le moment, aucune de ces démarches n’a encore été officialisée. 

Contestation sur l’augmentation des droits de douane

 

Il y a quelques jours, Dell, HP, Microsoft et Intel s’étaient déjà mobilisés pour demander à l’administration Trump de revoir ses positions sur les droits de douane imposés à la Chine. 

Sa volonté d’inclure les ordinateurs portables et les tablettes parmi les produits chinois visés par la hausse des droits de douane faisait grincer des dents aux Etats-Unis.

Quatre géants de l’informatique ont publié un communiqué pour se plaindre de cette décision.

Dell, HP et Microsoft représentent 52% des ordinateurs portables et tablettes vendus aux Etats-Unis. Leur argument numéro 1 : la hausse des droits de douane entraînera mécaniquement une hausse du coût des ordinateurs dans le pays.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :