Infrastructure cloud : OpenStack Stein conforte ses liens avec Kubernetes

CloudIAASLogicielsOpen SourceOrchestration
Le nouveau visage d’OpenStack

La 19e version d’OpenStack renforce la prise en charge des conteneurs et s’adapte aux usages réseau à venir : 5G, Edge computing, NFV.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après Rocky, OpenStack Stein est la 19ème version de la plateforme open source de déploiement et gestion d’infrastructures cloud lancée en 2010 par la NASA et Rackspace.

Cette mise à niveau inclut des dizaines d’améliorations, a indiqué la Fondation OpenStack mercredi 10 avril. Ces avancées visent essentiellement à :

– Renforcer la prise en charge de conteneurs et de clusters Kubernetes, le framework d’orchestration le plus utilisé sous OpenStack. En fournissant des fonctions clés de gestion via différents outils (OpenStack Magnum, Cloud provider, Neutron, Ironic…).

– Améliorer la mise en réseau pour adapter l’offre aux cas d’usage émergents ou en croissance (5G, Edge computing et virtualisation des fonctions réseau ou NFV) avec Neutron (module Network Segment Range Management) et Nova (calcul).

– Optimiser la gestion d’une infrastructure cloud sur matériel nu (bare metal) et consolider le suivi des ressources avec : Blazar (réservation), Placement (un outil de planification issu du projet Nova) et Sahara (approvisionnement de clusters Hadoop).

OpenStack est une initiative multi-acteurs, parmi lesquels des éditeurs et promoteurs de l’open source, dont Red Hat, Suse et Canonical. Mais c’est Vexxhost, fournisseur canadien de services cloud, qui a été le premier à déployer OpenStack Stein en production.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • Ironic
  • Kubernetes
  • Magnum
  • Neutron
  • OpenStack