Infrastructure IT : l’irrésistible ascension du cloud public

CloudData & StockageDatacentersServeursStockage

Selon IDC, les ventes de solutions d’infrastructure du cloud public ont plus que doublé ces trois dernières années pour franchir les 10 milliards de dollars au second trimestre 2018.

La bascule d’une infrastructure IT traditionnelle vers le cloud s’accélère dans le monde.

Les ventes mondiales de produits d’infrastructure cloud (ses serveurs, systèmes de stockage et commutateurs ethernet) ont atteint 15,4 milliards de dollars au deuxième trimestre 2018. Un chiffre en hausse de 48,4% par rapport au T2 2017, rapporte IDC.

À elles seules, les ventes de solutions d’infrastructure du cloud public (IaaS) ont plus que doublé ces trois dernières années. Ainsi, elles ont franchi les 10 milliards dollars (10,9 Md$ exactement) au second trimestre 2018. Soit une hausse de 58,9% en un an.

Cette progression est bien supérieure à celle du cloud privé d’infrastructure. Mais il affiche toute de même une solide croissance à deux chiffres (+28,2% à 4,6 Md$)

Ainsi, les revenus combinés du cloud public et privé (sur site et hors site) ont représenté 48,5% du total des dépenses d’infrastructure IT des entreprises au deuxième trimestre.

Malgré la dynamique très soutenue du cloud, les infrastructures IT traditionnelles (dans le datacenter d’entreprise) affichent aussi une croissance à deux chiffres. Le segment a progressé à nouveau de 21,1% au second trimestre 2018.

Ainsi, avec un chiffre d’affaires de 16,4 milliards de dollars, il s’arroge encore la majorité (51,5%) des investissements mondiaux dans les infrastructures IT.

Mais les ventes du segment devraient reculer dans les années à venir au profit du cloud. Une tendance qui devrait se vérifier dans toutes les régions du monde, selon IDC.

Une aubaine pour les fournisseurs mondiaux de ce marché.

Lenovo en folle croissance

Dell domine toujours avec une part de 15,5% et des ventes d’infrastructures cloud en croissance de 66,4% à 2,38 milliards de dollars au second trimestre.

Le groupe informatique texan devance ainsi HPE (10,8% du marché, +19,8% de ventes à 1,66 Md$) et Cisco (6,6% du marché, +7,2% de revenus à 1,01 Md$ de revenus).

Les multinationales américaines dominent donc encore largement. Mais les groupes chinois du top 5 mondial affichent des taux de croissance bien plus impressionnants : Lenovo (+223% à 822 millions de dollars) et Inspur (+131% à 691 millions).

De quoi changer la donne à terme ?

(crédit photo © rangizzz – shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur