Instinct Cloud par Louis Naugès: « Basculer tout son SI sur des Clouds Publics »

Cloud
instinct-cloud-modele-BIS-chronique-paul-nauges

Découvrez la deuxième chronique de Louis Naugès, notre expert spécial cloud sur Silicon.fr sur le thème du modèle B I S et des Clouds publics.

2000 : Salesforce crée la première solution SaaS au monde, pour gérer son CRM (le mode ASP à l’époque).

2006 : Amazon Web Services (AWS) devient la première offre IaaS (Infrastructure-as-a -Service).
Toujours 2006 : je co-fonde, avec Laurent Gasser, Revevol, la première société européenne de conseils et services 100 % dédiée aux solutions Cloud.

2007 : Avec Google Apps, Google propose la première solution de communication et de bureautique disponible sur un cloud public.

10 ans ! Cela fait plus de 10 ans que l’offre de solutions Cloud est disponible, et il existe encore de trop nombreuses entreprises qui hésitent à faire le saut…

Au cours de ces dix années, j’ai aidé de nombreuses entreprises, de toute taille, à basculer une partie de leur Système d’Information (SI) vers des solutions Clouds Publics.

C’est en étudiant ces missions que j’ai imaginé un modèle d’analyse du SI, simple et performant, qui aide les entreprises à accélérer leur migration, le modèle B I S.

Les trois composants du modèle B I S sont :

I = Infrastructures : toutes les composantes d’un SI qui n’intéressent pas directement les clients internes et externes du SI ; ce sont en priorité les postes de travail, les réseaux et les serveurs.

S = fonctions Support : les applications transverses, universelles, que l’on rencontre dans toutes les entreprises, quels que soient leurs métiers. Les plus répandues sont la messagerie, la gestion commerciale, les budgets et la gestion des Ressources Humaines.

B = Business (usages Métiers) : les applications liées aux métiers spécifiques de l’entreprise.

Chaque entreprise a un petit nombre d’usages métiers ; une banque gère des crédits immobiliers, un pétrolier des raffineries, un agriculteur des vignes….

Sous son apparente simplicité, le modèle B I S est très puissant car il s’adapte à toutes les entreprises.

Il est aussi facile à expliquer aux informaticiens qu’aux dirigeants et il permet de créer un langage commun dans l’entreprise.

slide-1-cloud

Modèle B I S et Clouds Publics

En 2017, Clouds Publics et modèle B I S se complètent très bien.

I – Infrastructures : L’offre IaaS des grands acteurs industriels AWS, Google ou Microsoft permet de migrer l’essentiel de ses serveurs dans les clouds publics. Le nombre d’entreprises qui auront fermé leurs centres de calcul d’ici 2021 va exploser.

S – Usages Support : il existe aujourd’hui plus de 5 000 solutions SaaS, de très bonne qualité, qui couvrent 99 % des fonctions support. La seule réponse à une demande de fonction support est donc : SaaS ou… SaaS.

Rester sur des applications internes, “on premise” pour les fonctions support constitue, en 2017, une faute professionnelle grave !

B – Usages métiers : les entreprises doivent réapprendre, de toute urgence, à construire, en interne, des applications spécifiques qui collent aux véritables attentes des métiers. Il faut pour cela recréer des équipes internes de développeurs, d’ingénieurs logiciels.

Dans ce domaine aussi, les Clouds Publics proposent d’excellentes plateformes de développement : PaaS (Platform -as-a-Service).

Containers, Devops, Serverless… la boîte à outils des ingénieurs logiciels est d’une exceptionnelle qualité et rend ces métiers encore plus passionnants.

Il existe aussi des solutions SaaS métiers, verticales, construites pour répondre aux attentes de secteurs d’activités spécialisés.

Veeva en est un bon exemple : c’est un SaaS dédié aux sciences de la vie, en clair aux grands laboratoires pharmaceutiques.

Comme le montre ce deuxième schéma, une entreprise peut maintenant migrer tout son SI vers des solutions de Clouds Publics.

slide-2-cloud

En résumé :
I – Infrastructures = IaaS
S – Usages Support = SaaS
B – Usages Métiers = PaaS + SaaS verticaux.

Pour 2018, je vous propose une stratégie SI simple, innovante, efficace :

SI 2018 = Modèle B I S + Clouds Publics

louis-nauges-instinct-cloud-petit-format Louis Naugès est CEO de Dhasel Innovation.
Retrouvez sa première chronique sur Silicon.fr : la courbe de Gauss de l’innovation (16 octobre 2017)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur