Intel ajoute le support du TRIM à ses SSD

Réseaux

La commande TRIM est un élément essentiel pour s’assurer que les performances d’un disque Flash ne baisseront pas avec le temps. Intel l’ajoute aujourd’hui à ses SSD X25-M et en étend le support à Windows XP et Vista.

Si la technologie Flash de stockage est louable pour ses performances, sa fiabilité et sa faible consommation énergétique, elle n’est pas dépourvue de défaut (au delà du prix). Sur un SSD (Solid State Drive), les composants Flash ne peuvent être écrits qu’un nombre limité de fois, et doivent être effacés avant de pouvoir être réutilisés. Le wear levelling corrige ce premier problème en distribuant les données de façon uniforme sur le disque. Cette opération est transparente, le système d’exploitation ne sachant pas où se trouvent réellement les fichiers.

Lorsque tous les blocs ont été occupés une fois, le contrôleur du SSD doit en effacer avant toute nouvelle écriture. Toutefois, il ne peut réinitialiser que de larges blocs de données, de taille plus importante que celle employée en général par le système de fichiers de l’OS. Malheureusement, le SSD ne sait pas quels blocs sont réellement inutilisés par l’OS. Ainsi si le fichier écrit est de petite taille (par exemple 4 Ko), le contrôleur lira le contenu d’un bloc pouvant atteindre les 512 Ko, le videra, puis réécrira les données du fichier (4 Ko) ainsi que les autres données (puisqu’il ne sait pas si elles sont encore utilisées). Résultat,

les performances du disque s’effondrent.

Une solution consiste à utiliser un outil spécifique permettant de réinitialiser le disque, ce qui suppose de le vider entièrement. La commande TRIM est une bien meilleure solution : elle sert de passerelle entre l’OS et le contrôleur du SSD. Lors d’une opération d’effacement, le système d’exploitation signale au SSD que le bloc correspondant n’est plus utilisé. Une information essentielle. Cette commande est supportée par le nouveau Windows 7, et les noyaux Linux récents. Reste à l’intégrer dans les SSD.

C’est ce qu’Intel vient de faire en proposant un nouveaufirmware pour ses unités X25-M. Un bon point pour les utilisateurs, qui profiteront également d’une hausse des performances du disque. Mais la firme va plus loin, en dévoilant un outil (prochainement disponible en ligne) qui permet de lancer manuellement la commande TRIM sous Windows XP et Windows Vista, systèmes qui ne la supportent pourtant pas d’origine. Les utilisateurs ne disposant pas de Windows 7 pourront donc eux aussi profiter de performances qui ne se dégraderont pas dans le temps, et ce, sans devoir réinitialiser complètement le disque.

Pete Hazen, directeur du marketing au NAND solutions group d’Intel commente ces annonces : « Les utilisateurs de nos modules SSD comptent avant tout sur un accès rapide et fiable à leurs données. Or la mise à niveau dufirmwareet de latoolboxpour les modèles Intel gravés en 34 nm s’accompagne de toute une série de nouveaux outils de gestion, d’information et de diagnostic qui contribuent à leur conserver leurs performances initiales. Nous incitons donc les utilisateurs de ces modèles à télécharger dès aujourd’hui le nouveaufirmware. Les utilisateurs de Windows 7 profiteront ainsi des performances améliorées qu’apporte la commande TRIM, mais ce sera aussi le cas de leurs homologues travaillant sous Windows XP ou Vista. »

ssdintel.jpg