Intel espère vendre 44 millions de composants pour tablettes en 2015

ComposantsMobilitéPoste de travailTablettes

Intel reste prudent quant à ses prévisions de ventes de SoC pour tablettes. La firme espère se maintenir en 2015, mais aussi réduire ses pertes.

Le géant des semi-conducteurs Intel compte vendre au moins 44 millions de puces dédiées aux tablettes en 2015, dévoile Digitimes. La firme espère ainsi équiper un tiers des tablettes non Apple avec ses composants.

Des prévisions qui restent relativement prudentes. Rappelons en effet que la société a distribué 46 millions de composants mobiles en 2014, sur un objectif de 40 millions. Il lui suffira donc de se maintenir en 2015 pour réussir son pari. Chose qui sera facilitée par l’arrivée en avril de tablettes équipées de puces de nouvelle génération, les Atom « Cherry Trail ».

Objectif premier : réduire les pertes

Le véritable objectif d’Intel pour 2015 n’est pas de booster ses parts de marché, mais bel et bien de réduire ses pertes dans le monde mobile. Sur le 4e trimestre 2014, la firme a vu les revenus de son Mobile and Communications Group plonger de 85 % sur un an, à 202 millions de dollars. Intel a dû casser les prix de vente de ses composants pour s’imposer sur le marché, réduisant ainsi fortement son chiffre d’affaires.

Sur la totalité de l’année, la division mobile d’Intel a perdu 4,2 milliards de dollars. Maintenant que la firme a décroché des parts substantielles de marché dans le monde des tablettes, elle devrait toutefois être en mesure de redresser la barre, via des économies d’échelle, mais aussi en augmentant probablement les tarifs de ses SoC. Reste à savoir si constructeurs et consommateurs resteront alors fidèles à Intel.

À lire aussi :
Résultats : Intel reste solide en 2014, mais peine sur la mobilité
Les mini PC d’Intel et de Gigabyte adoptent les puces Broadwell-U
CES 2015 : le Compute Stick d’Intel attendu pour mars

Crédit photo : © Nito – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur