IPhone : l’App Store passe 1,5 milliard de téléchargements

Régulations

Signe de son succès, Apple dévoile que sa plate forme de téléchargement Apps Store a vu ses 65.000 applications téléchargées d’1,5 milliard de fois.

La firme Apple commente une nouvelle fois le succès de son Apple Store. La marque à la pomme explique dans un communiqué qu’elle a comptabilisé pas moins d’1,5 milliard de téléchargements depuis son service en ligne.

La progression de la plate forme se poursuit donc puisqu’en avril dernier, Apple expliquait avoir passé le milliard de téléchargements. Le succès de l’AppStore provient aussi de son modèle économique. La firme à la pomme se réserve 30% des revenus générés par la vente des logiciel s. Le jeu ‘Trism’ pour l’iPhone et l’iPod Touch a par exemple rapporté 250.000 dollars. Des succès de ce type ont poussé des studios de renom à proposer une partie de leur répertoire sur le kiosque. Le portage du jeu Sims3 sur l’AppStore par Electronic Arts illustre notamment ce mouvement de fond.

Apple se base donc sur les 40 millions d’iPhones et d’iPod touch qui ont été vendus pour pérenniser son modèle économique. Un essor qui voit cependant quelques grincements de dents poindre à l’horizon. Un développeur a dévoilé voilà quelques semaines au quotidien américain New York Post qu’Apple lui devait plusieurs milliers de dollars depuis le mois de février. Souhaitant garder l’anonymat “sous peine de se voir radié des lignes d’Apple”, le développeur rappelle que selon les règles contractuelles, Apple promet de rétribuer ses développeurs externes (n’importe qui souhaite proposer une application) sous 45 jours.

Un c ontentieux qui commence à se faire jour puisque déjà le site Techcrunch avait cité en novembre dernier quelques développeurs mécontents en ce sens… Des défauts de paiements qui seraient survenus alors que Steve Jobs, le grand manitou de la firme à la pomme commençait à avoir des ennuis de santé.

Toujours est-il que la concurrence a bien vu la réussite du modèle d’Apple et compte en suivre les traces. Microsoft a d’ailleurs récemment annoncé qu’il lancera cet automne sa propre plate-forme baptisée “Windows marketplace for mobile. La bataille des plate formes promet donc quelques remous.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur