La 3D active universelle bientôt dans votre salon

Cloud

Un consortium d’industriels va définir un standard de lunettes actives pour télévision HD 3D. Cela suffira-t-il à faire décoller les ventes?

Si la 3D dans les salles obscures a relancé l’industrie cinématographique (ou du moins boosté la fréquentation bien que, en France, elle soit en baisse de 3,8 % depuis le début de l’année par rapport à 2010), les ventes de téléviseurs 3D ne décollent pas. Et pour cause. Outre l’intérêt qui reste à prouver et les prix encore élevés des produits, plusieurs technologies se font concurrence. Du coup, le consommateur attend que les industriels se mettent d’accord ou qu’une technologie l’emporte sur l’autre (comme cela avait été le cas à travers la guerre opposant Sony et son Blu-ray à Toshiba et son HD DVD au milieu des années 2000).

En la matière, il existe deux offres principales, imposant toutes des lunettes aux spectateurs (les écrans stéréoscopiques sans lunettes n’offrant pas encore la liberté de mouvement des solutions avec binocles). La 3D avec lunettes actives est actuellement considérée comme la meilleure offerte sur HDTV 3D (une image en 1080p sur chaque oeil contre 540 en mode passif). Plusieurs constructeurs, et non des moindres, ont donc décidés de mettre au point un standard, rapporte notre confrère Gizmodo.fr.

Sony, Panasonic, Samsung et XPAND 3D vont collaborer afin de définir une norme de lunettes actives 3D pour HDTV. Le groupe de travail va prendre le nom de HD 3D Glasses Initiative. Ils vont définir un standard pour les lunettes fonctionnant via le Bluetooth et l’IR (Infra Rouge). La licence ainsi développée devrait être dévoilée en septembre 2011. Quant aux lunettes universelles, elles devraient arriver en 2012. Elles seront compatibles avec les HDTV 3D de 2012 mais aussi, et c’est une bonne nouvelle, avec les modèles de 2011.

On peut toutefois s’interroger sur l’autonomie des batteries avec l’utilisation du Bluetooth (pour les prochaines générations de HDTV) mais aussi sur le poids des lunettes. Mais l’intérêt du Bluetooth reste évident puisque les lunettes n’ont pas besoin de ligne direct avec le récepteur (c’est le cas avec les actuelles lunettes IR) et seront moins sensibles aux perturbations électromagnétiques. Ce futur standard va-t-il enfin permettre au marché de la TV 3D de prendre du relief? Réponse dans quelques mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur