La guerre des supports: Oracle supporte SAP R/3

Régulations

Réponse du berger à la bergère, après l’annonce par SAP du support des produits Oracle à des tarifs agressifs, Oracle annonce le support et la maintenance de SAP R/3 à moitié prix !

Oracle a trouvé dans son partenaire Systime un allié de poids pour contrer l’offensive de l’allemand SAP sur le support de ses produits. Ce dernier a en effet annoncé voici quelques jours une nouvelle offre de support sur les produits PeopleSoft et Siebel.

La réponse d’Oracle ne s’est en effet pas fait attendre. S’appuyant sur l’offre de son partenaire Systime, il se propose d’étendre son programme ‘One Stop Support for ISVs‘ au support et à la maintenance des applications SAP R/3 via son réseau de partenaires. “À la suite des annonces d’Oracle Lifetime Support Policy and Applications Unlimited, qui fournit un service continu et le support de développement de nos familles d’applications Oracle existantes, nous fournissons des outils à notre écosystème de partenaires pour offrir à nos clients communs le support de leurs applications SAP, car très souvent elles cohabitent avec les applications Oracle“, a expliqué Charles Phillips, le président d’oracle. “94 % des clients R/3 n’ont pas mis à jour les nouvelles versions de SAP, et la grande majorité de ces sociétés utilise également Oracle. Il y a aussi beaucoup de clients qui ont acheté des licences MySAP mais qui ne les ont pas encore installés“. Le coup de griffe au passage est le bienvenu? “Avec l’aide d’un partenaire, comme Systime, notre focus est de nous assurer que ses clients disposent d’une expérience supérieure d’appropriation de leurs applications. Et comme ils deviennent prêts à migrer plus de leurs activités sur des applications Oracle, nos partenaires seront prêts à les aider.” Il va de soi que l’une des principales aides qui pourra être apportée aux clients SAP par les partenaires de Oracle sera de faire évoluer leur infrastructure et de fournir des services pour les applications SAP R/3, qui coexisteront ou mieux encore seront basés sur des applications Oracle. Mais le volet le plus agressif de l’annonce d’Oracle porte bien évidemment sur la tarification du service qu’il propose. Le géant américain annonce des prix inférieurs jusqu’à -55 % aux services de support équivalents de SAP. Une réduction du prix du support plus que sensible pour les clients SAP qui pourraient être séduits, et qui selon Vishal Grover, le CEO de Systime, pourrait représenter des ressources clés pour se concentrer sur de nouvelles initiatives. Et investir dans les innovations proposées par Oracle, bien évidemment? En tout cas, ces deux-là se talonnent de près et rien ne leur échappe, surtout pas une occasion de se contrer et de chercher à séduire les clients du concurrent. Du coup, Microsoft doit retrouver le sourire !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur