La NSA espionne plus que ne l’avoue son administration

Régulations

Selon le New York Times, l’ampleur des écoutes ? courriels et appels téléphoniques ? de la NSA serait autrement supérieure à ce que l’administration Bush a bien voulu le reconnaître

La NSA (

National Security Agency) espionne les communications téléphoniques et Internet locales américaines et internationales, avec l’appui et la collaboration des opérateurs télécoms américains, et sans injonction d’une Cour de justice (lire nos articles). Cela, on le savait, c’est le très controversé projet Echelon. Mais aucun média américain ne s’était encore risqué à l’affirmer, jusqu’à la semaine dernière où le New York Times, citant des sources confidentielles proches du gouvernement Bush, a lâché le morceau. Depuis, le Président Bush lui-même est venu confirmer la chose, autorisée à titre d’exception par le Congrès à la suite des attentats du 11 septembre 2001, et sans se désarmer a affirmé que dans l’intérêt du citoyen américain ces pratiques allaient continuer ! Il a cependant affirmé que ces pratiques d’écoute, qui s’effectuent dans un cadre totalement illégal, ne concernaient que les personnes ayant des liens connus avec l’organisation terroriste Al Qaida. Il faut croire, alors, que les liens de l’organisation d’Oussama Ben Laden avec les Etats-Unis sont plus profonds que ne laissent supposer les enquêtes des différentes composantes de police et d’espionnage qui quadrillent l’Amérique, et le reste de la planète par la même occasion. Les volumes de communications ‘écoutées’ seraient autrement plus larges que ne souhaite le reconnaître la Maison Blanche? Ainsi, un responsable technique d’un opérateur télécoms américain majeur, que le New York Times tient secret, a confirmé que les compagnies américaines enregistrent et fournissent l’ensemble des communications, sans distinction, au gouvernement fédéral depuis le 11 septembre. Tous des terroristes ? C’est en tout cas ce que semble penser l’administration Bush. Il est bon de savoir que toutes les communications de et avec les Etats-Unis passent par la moulinette de la NSA et d’Echelon ! Nous voilà rassurés? Rappel : le Président Nixon est tombé pour avoir placé des micros dans la rédaction d’un journal américain (l’affaire du Watergate). Le Président Bush espionne l’Amérique entière, sans état d’âme et sans que son administration ne soit remise en cause ! Où est passée l’Amérique ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur